Guennadi Kouzmine

joueur d'échecs ukrainien

Guennadi Pavlovitch Kouzmine est un joueur d'échecs et un entraîneur soviétique puis ukrainien né le à Mariinsk (RSFSR, URSS) et mort le à Louhansk (Russie)[1].

Guennadi Kouzmine
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
LouhanskVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Université est-ukrainienne Vladimir Dahl (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Titres aux échecs
Maître du sport de l'URSS (jeu d'échecs) (d) (depuis ), grand maître international (depuis ), maître international d'échecs (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Classement Elo
2 441 ()
2 441 ()
2 441 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Grand maître international depuis 1973 et champion d'Ukraine à trois reprises, il remporta les tournois internationaux de Hastings 1973-1974, Reggio Emilia 1976-1977 et de Dortmund 1981. Kouzmine finit septième du tournoi interzonal de Léningrad en 1973.

Biographie et carrièreModifier

Champion d'UkraineModifier

Guennadi Kouzmine remporta le championnat d'Ukraine en 1969, 1989 et 1999.

Championnats d'URSSModifier

Kouzmine participa à onze finales du championnat d'URSS (en 1965, 1967, 1972, 1973, 1974, 1977, 1978, 1980-1981, 1981, 1990 et 1991). Ses meilleurs résultats furent une 2e-6e place derrière Boris Spassky en 1973, ex æquo avec Anatoli Karpov, Viktor Kortchnoï, Tigran Petrossian et Lev Polougaïevski, et une 3e-5e place en 1972 (victoire de Mikhaïl Tal)[2],[3].

Tournois interzonauxModifier

En 1973, Kouzmine termina septième (sur dix-huit) du tournoi interzonal de Léningrad qualificatif pour le tournoi des candidats au championnat du monde d'échecs[4]. En 1979, lors de l'interzonal de Riga, il finit huitième sur dix-huit participants[5].

Tournois internationauxModifier

Kouzmine a participé à de nombreux tournois. Il a remporté le Tournoi de Hastings en 1973-1974 (ex æquo avec László Szabó, Jan Timman et Mikhaïl Tal), le tournoi de Reggio Emilia en 1976-1977, le tournoi de Bakou 1977 (championnat de première ligue d'URSS, +6 =11) et Tallinn 1979.

Au début des années 1980, il finit premier à Kladovo 1980, au tournoi de Dortmund 1981 (ex æquo avec Speelman et Ftacnik) et celui de Bangalore en 1981. Par la suite, il a également remporté les tournois de Bad Wörishofen 1986 Tachkent en 1987, l'open de Bienne 1988, le tournoi de Kherson 1989 (demi-finale du championnat d'URSS, ex æquo avec Igor Novikov et le tournoi d'été de Berlin (Berliner Sommer) en 1994.

En 1991, Kouzmine finit deuxième du tournoi open de Moscou, ex æquo avec Kramnik et Vassioukov (tournoi remporté par Vaganian). En 1992, il termina deuxième du tournoi de Saint-Pétersbourg. En 1994 et 2003, il finit premier à Alouchta.

Fin de carrièreModifier

Dans les années 1990 et 2000, Kouzmine entraîna le champion du monde FIDE Ruslan Ponomariov et la championne Kateryna Lagno.

En 1993, il finit troisième ex æquo du tournoi zonal de Mykolaïv[6]

En 2015, la Fédération internationale des échecs (FIDE) et l'Association of Chess Professionals (ACP) lui décernèrent le prix ACP-FIDE des vétérans distingués d'un montant de cinq mille dollars[7].

Compétitions par équipeModifier

Guennadi Kouzmine remporta quatre olympiades universitaires (championnats du monde par équipe des moins de 26 ans) avec l'équipe d'Union Soviétique (en 1966, 1967, 1968 et 1971).

En 1973, il remporta le Championnat d'Europe d'échecs des nations avec l'équipe soviétique et la médaille d'argent individuelle au huitième échiquier et la médaille d'or par équipe[8].

Lors de l'olympiade d'échecs de 1974 à Nice, bien que deuxième remplaçant, il marqua 12,5 points sur 15 (+10 =5) et reçut la médaille de bronze individuelle et la médaille d'or par équipe.

En 1984, il gagna la Coupe d'Europe des clubs d'échecs avec l'équipe de Moscou Troud. En 1994, son équipe du Garant-Donbass Alchevsk finit troisième de la coupe d'Europe.

Notes et référencesModifier

  1. (ru) Décès de Guennadi Kouzmine sur ruchess.ru.
  2. (en) Bernard Cafferty and Mark Taïmanov, The Soviet Championships, Cardogan Chess 1998.
  3. Soviet Chess Championships sur olimpbase.org.
  4. Léningrad 1973 sur le site de Mark Weeks.
  5. Riga 1979 sur le site de Mark Weeks.
  6. Mykolaïv 1993 sur olimpbase.org.
  7. (en) The ACP Veterans Support Program 2014 & 2015, sur facebook.com.
  8. Fiche de Kouzmine sur olimpbase.org.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) David Hooper et Kenneth Whyld, The Oxford Companion to Chess, Oxford University Press, (ISBN 0-19-866164-9)

Liens externesModifier