Le territoire du Guandong en rouge.

Le Guandong ou Kwantung (sinogrammes 關東/关东 ; hanyu pinyin Guāndōng ; Wade-Giles Kuan-tung) est un territoire situé au Sud de la péninsule du Liaodong en Mandchourie qui exista de 1898 à 1945. C'est l'une des nombreuses concessions territoriales que la Chine des Qing a dû céder aux pays étrangers à la fin du XIXe siècle. Le territoire comprend les ports de Lüshunkou (Port-Arthur en russe, Ryojun en japonais) et Dalian (Dalniy, Dal'nii en russe, ou Dairen en japonais), économiquement et militairement importants.

Le Guandong est d'abord cédé pour 25 ans à l'Empire russe le sur la base du traité inégal de Lüda (de). Il passe ensuite sous domination japonaise à l'issue de la guerre russo-japonaise de 1904-1905. Reconquis en aout 1945 par l'Union soviétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le territoire est placé sous administration commune soviétique et chinoise jusqu'au , date à laquelle il retourne intégralement à la république populaire de Chine.

Le nom Guandong (關東) signifie « à l'Est du col de Shanhai », en référence à une partie de Qinhuangdao dans l'actuelle province du Hebei, à l'extrémité Est de la Grande Muraille. Le nom faisait initialement référence à toute la Mandchourie mais a plus tard été utilisé pour désigner juste le territoire.

Gouverneurs-généraux japonais du GuandongModifier

# Nom De À
1 Ōshima Yoshimasa (大島義昌)
2 Fukushima Yasumasa (福島安正)
3 Nakamura Akira (中村覚)
4 Nakamura Yujiro (中村雄次郎)
5 Hayashi Gonsuke (林権助)
6 Yamagata Isaburō (en) (山県伊三郎)
7 Ijuin Hikokichi (en) (伊集院彦吉)
8 Hideo Kodama (児玉秀雄)
9 Kenjiro Kinoshita (木下謙次郎)
10 Ōta Masahiro (太田政弘)
11 Seiji Tsukamoto (塚本清治)
12 Mannosuke Yamaoka (山岡万之助)
13 Nobuyoshi Mutō (武藤信義)
14 Takashi Hishikari (菱刈隆)
15 Jirō Minami (南次郎)
16 Kenkichi Ueda (植田謙吉)
17 Yoshijirō Umezu (梅津美治郎)
18 Otozō Yamada (山田乙三)