Grzegorz Gerwazy Gorczycki

compositeur polonais

Grzegorz Gerwazy Gorczycki, ou Grzegorz Gorczyca avant son anoblissement, (né vers 1667 à Bytom, décédé le à Cracovie [1]) est un prêtre catholique polonais, connu comme musicien, compositeur et chef d’orchestre.

Il est souvent considéré comme le meilleur compositeur polonais de musique baroque et est parfois surnommé le Händel polonais[2]

BiographieModifier

Grzegorz Gerwazy Gorczycki est né entre 1664 et 1667 à Rozbark (aujourd'hui quartier de Bytom, en Silésie) dans une famille de paysans libres. De 1678 à 1683, il étudie la musique à l'université de Prague puis la théologie à Paris et à Vienne, où il obtient une licence en théologie en 1689. En 1692, il revient à Cracovie et est ordonné prêtre.

Il est ensuite nommé à Chełmno comme professeur de rhétorique et de poétique puis comme recteur de l'Académie de Chełmno (pl) nouvellement recréée par l'Académie de Cracovie.

De retour une seconde fois à Cracovie, il devient vicaire (1696) de la cathédrale du Wawel puis maître de chapelle, fonction qu'il exerce jusqu'à sa mort. Il dirige la musique lors du couronnement du roi Auguste II. En 1727, il devient curé de l'église de Miséricorde Divine et en 1728 examinateur au Séminaire de Cracovie.

Son œuvreModifier

La musique sacrée, étant donné ses fonctions religieuses, domine largement son œuvre : stile antico ou prima prattica : messes, proses, motets, hymnes, mais aussi stile moderno ou seconda prattica : concertos religieux et cantates), même si l'on sait qu'il a composé aussi sur des motifs profanes des œuvres qui n'ont pas été conservées[3].

Sa version baroque de la musique de l'hymne médiéval Gaude Mater Polonia est l'une de ses œuvres les plus populaires en Pologne, disponible dans plusieurs interprétations[4] et jouée très souvent lors de cérémonies scolaires et universitaires (rentrée solennelle, remises de diplômes, etc.)[5],[6]


Œuvres choisiesModifier

Stile antico (prima prattica) :

  • Illuxit sol
  • Completorium
  • Laetatus sum[7]
  • Litaniae De Providentia Divina
  • Conductus funebris
  • In virtute Tua

Stile moderno (seconda prattica) :

  • Tota pulchra es Maria
  • Missa paschalis
  • Sepulto Domino
  • Omni die dic Mariae

Sources et référencesModifier

  1. (pl) Literatura muzyczna, nauczanie i upowszechnianie muzyki w dawnej Polsce od wieku X do końca XVIII, Cze̜stochowa, Wydawn. Wyższej Szkoły Pedagogicznej w Częstochowie, , 67 p. (ISBN 978-83-7098-440-3)
  2. http://www.naukowy.pl/encyklopedia/Grzegorz_Gerwazy_Gorczycki
  3. Szweykowski Zygmunt. M., Gorczycki Grzegorz Gerwazy [in] Encyklopedia Muzyczna PWM, T. 3, Cracovie 1987, s. 396
  4. http://www.montes.pl/Montes14/montes_nr_14_02.htm
  5. « Gaude Mater Polonia » [vidéo], sur YouTube (consulté le 6 octobre 2020).
  6. https://www.youtube.com/watch?v=1h0cb9zSpa8
  7. https://www.youtube.com/watch?v=3DEiCwEK3cM

Autres liens externesModifier

Liens externesModifier