Groupes religieux pro-LGBT

Les groupes religieux acceptant les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, et transgenres sont les groupes religieux qui accueillent les membres LGBT+, et ne considèrent pas l'homosexualité comme étant un péché. Ils comprennent l'ensemble des confessions religieuses, ainsi que les églises et les synagogues. Certains sont principalement composés de personnes non LGBT+, et ont aussi des programmes spécifiques pour accueillir les personnes LGBT+, tandis que d'autres sont principalement composés de membres LGBT+.

HistoireModifier

Religions abrahamiquesModifier

Les religions Abrahamiques que sont le Judaïsme, le Christianisme et l'Islam, ont traditionnellement interdit les rapports sexuels non hétérosexuels et non vaginaux (qui ont tour à tour été étiquetés, telle que la sodomie), enseignant qu'un tel comportement est péché et dérivé du comportement des habitants de Sodome et de Gomorrhe[1],[2]. Aujourd'hui, plusieurs dénominations du Christianisme et du Judaïsme acceptent les gays, les lesbiennes, les bisexuels et les personnes transgenres, et permettent ouvertement une coordination avec des candidats LGBT pour le ministère. Des exemples sont le judaïsme réformé, le mouvement Massorti, le judaïsme reconstructionniste, l'Église Unie du Christ, l'Église Unie du Canada, l'Église Épiscopale des États-Unis, l'Église Évangélique Luthérienne en Amérique, l'Église Presbytérienne des États-Unis), la Communauté du Christ, et l'Église communautaire métropolitaine. Certaines de ces traditions ont fait des provisions pour les unions ou mariages de même sexe  En Europe, un certain nombre de Luthériens, Réformés, Union des Églises évangéliques et de l'église Vieille Catholique, ont adopté des politiques à l'égard des membres LGBT.

Un certain nombre de ministères chrétiens cherchent à créer des « espaces safe » dans la même veine que l'Alliance gay-hétéro. Les ministères diffèrent par rapport à l'inclusion des paroissiens LGBT.

JudaïsmeModifier

ChristianismeModifier

IslamModifier

Le coran n'a pas de terme qui décrit l'homosexualité, seuls les termes qui décrivent certains actes sexuels. Il n'y a pas de références concernant les personnes transgenres ou la transidentité. Certains musulmans interdisent les actes sexuels ou des relations entre personnes de même sexe, tandis que d'autres permettent la chirurgie de réassignation sexuelle pour les personnes transgenres et les personnes intersexuées, comme l'Iran[3].

En 1997, Faisal Alam, un militant Pakistanais d'Amérique a fondé la Al-Fatiha Fondation pour promouvoir la cause des musulmans LGBT. Elle a été enregistrée comme une organisation à but non lucratif aux États-Unis jusqu'en 2011.

Autres religionsModifier

BouddhismeModifier

Aucun des textes anciens et fondamentaux du bouddhisme ne condamne spécifiquement l'homosexualité ou les relations homosexuelles. Les enseignements du Bouddha, visant à se délivrer de la souffrance, prescrivent seulement une conduite sexuelle éthique. Cependant, le point de vue sur l'homosexualité dans le bouddhisme varie grandement selon les régions du monde liées historiquement au Bouddhisme comme la Chine, le Tibet et le Japon[4].

Satanisme LaVeyanModifier

Le satanisme LaVeyan est critique vis-à-vis des mœurs sexuelles abrahamiques, les considérant bornées, restrictives et hypocrites. Les satanistes sont pluriels, acceptant les bisexuels, les lesbiennes, les gays, les personnes transgenres, le BDSM, le polyamour, et l'asexualité. Le sexe est considéré comme une indulgence, mais qui doit être réalisé avec consentement. Les onze règles sataniques de la Terre donnent uniquement deux instructions concernant le sexe : « Ne pas faire des avances sexuelles sans avoir eu de signal » et « Ne pas nuire aux petits enfants », même si ce dernier est beaucoup plus large et englobe différents types d'abus. Cela a toujours été cohérent avec la politique de continuité depuis sa création en 1966, Peter H. Gilmore, a écrit dans un essai qu'il soutenait le mariage homosexuel.

Satanisme ThéistiqueModifier

L'homosexualité est acceptée et n'est pas considérée comme un péché dans le Satanisme Théiste[5].

PastafarismeModifier

Le mouvement Pastafarien soutien officiellement les gays et les lesbiennes, tenant la position que les homosexuels sont gay parce que « Il (le Flying Spaghetti Monster) les a touchés de son appendice noodley »[6].

Les raëliensModifier

Le Mouvement Raëlien a un regard positif sur la sexualité, y compris l'homosexualité. Il a reconnu le mariage de même sexe, et un communiqué de presse raëlien a déclaré que l'orientation sexuelle est génétique et a comparé la discrimination envers les homosexuels au racisme[7]. Certains dirigeants raëliens ont effectué des mariages homosexuels[8].

Culte antoinisteModifier

L'antoinisme, un culte belge fondé en 1910, ne donne aucune consigne sur des questions sociales telles que la sexualité car il considère que cela n'a rien à voir avec la spiritualité ; l'homosexualité n'est dont pas vue comme un péché et il est tout à fait possible d'être gay et antoiniste.[9]

Universalisme unitarienModifier

WiccansModifier

Les wiccans sont généralement accueillants vis-à-vis des personnes LGBT. Les wiccans ont tendance à considérer le sexe positivement, sans culpabilité[10]. Certains wiccans vont au-delà du simple accueil et célèbrent les relations homosexuelles[11].

VaudouModifier

L'homosexualité est acceptée et n'est pas considérée comme un péché dans le Vaudou[12].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Bishop Soto tells NACDLGM: 'Homosexuality is Sinful' catholic.org, accessed 29 September 2008
  2. Help topics Assemblies of God (USA), accessed 6 July 2009
  3. Imaan FAQ
  4. Midal, Fabrice, (1967- ...).,, Comment être bouddhiste? 93 réponses, quelques notions et 10 préceptes, Pocket, impr. 2013, cop. 2014 (ISBN 978-2-266-24001-7 et 2-266-24001-3, OCLC 893763031, lire en ligne), p. 61-63
  5. Promoting religious tolerance - Defending a humanistic ethic: The example of opposing homophobia retrieved 9 July 2013
  6. http://www.venganza.org/2011/01/gay-marriage/
  7. A modern nation is a nation where gays and lesbians are free retrieved 4 August 2013
  8. A Raelian official licensed to perform legal marriages for same-sex couples in Hawaii retrieved 4 August 2013
  9. Julie Luong, « Antoinisme : un culte simple et belge », Alter Echos, no 496,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. Wicca for Beginners: Fundamentals of Philosophy & Practice, Thea Sabin - 2006
  11. Women's spirituality, women's lives — Page 127, Judith Ochshorn, Ellen Cole - 1995
  12. Homosexuality And Voodoo retrieved 9 July 2013