Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Groupement.

Il s'agit d'une molécule organique non protéique maintenue dans une structure protéique (nommée alors apoprotéine) au moyen de liaisons covalentes permanentes, mais aussi éventuellement des liaisons faibles (ex: liaisons ioniques, liaisons hydrogène).

Les groupements prosthétiques appartiennent à plusieurs catégories moléculaires. La plus connue - l' hème- intervient dans la plupart des réactions de transport de l'oxygène (ex.: hémoglobine, hémocyanine) et d'oxydo-réductions biologiques (ex.: cytochrome, chlorophylle, bactériochlorine). L'hème (et autres porphyrines) contient un atome métallique (fer, soufre, magnésium],...) -ou plusieurs- situé en général au centre, qui entre en jeu pour l'action biologique de l'apoprotéine.

D'autres groupements prosthétiques appartiennent à la famille des vitamines (ex. la vitamine B12 (cobalamine), une corrine), jouant le rôle de co-enzymes ou co-facteurs. On retrouve aussi des groupes prosthétiques dans la respiration cellulaire, plus spécifiquement lorsque le pyruvate est converti en acétyl-CoA. Le FAD (flavine adénine dinucléotide), le pyrophosphate de thiamine et la lipoamide sont tous des groupes prosthétiques actifs dans cette réaction.

Références de définitionsModifier

Groupement d'une molécule qui n'est pas azoté (qui n'est pas un acide aminé) et qui est rattaché à la fraction protidique, soit chimiquement, soit physiquement et lui confère ses principales particularités`` (Man.-Man. Méd. 1980)[1]

Notes et référencesModifier