Ouvrir le menu principal

Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble

Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble
Image illustrative de l’article Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble
Image illustrative de l’article Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble
La passerelle entre la clinique des Eaux-claires et la clinique d'Alembert
(Groupe hospitalier mutualiste)
Présentation
Coordonnées 45° 10′ 52″ nord, 5° 42′ 34″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Grenoble
Adresse 8, rue du docteur Calmette, Grenoble
Fondation 1957 pour la clinique des Eaux-Claires
Site web www.ghm-grenoble.fr
Organisation
Type Établissement de santé privé d'intérêt collectif (ESPIC), à but non lucratif.
Services
Service d’urgences Oui (clinique des Eaux-Claires)
Nombre de lits 434
Spécialité(s) chirurgie / maternité / obstétrique / cancérologie / urgences
Géolocalisation sur la carte : Grenoble

Le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble est un établissement de santé privé d’intérêt collectif (ESPIC) à but non lucratif participant au service public hospitalier.

Cette structure hospitalière offre plus de 430 lits dans plusieurs spécialités médicales réparties entre trois établissements regroupés sur un même site. Elle accueille l'un des trois pôles d'urgence de la métropole de Grenoble[1].

Sommaire

HistoriqueModifier

La construction du premier établissement du groupe (la clinique mutualiste des Eaux-Claires) a été décidée en 1957 à l’initiative de l’union départementale des sociétés mutualistes de l’Isère[2].

La clinique d'Alembert, construite en 2006 est organisée à l'occasion de l'installation des activités de l'ancienne clinique des bains de Grenoble rachetée par le groupe mutualiste.

En août 2006, le site de la clinique des Eaux-Claires est relié au site de la clinique d'Alembert par une passerelle à deux niveaux, surplombant la rue du Dr Hermitte et permettant de circuler d'une aile à l'autre du groupe sans passer par l'extérieur.

En 2008, l'Institut Daniel-Hollard est édifié à l'occasion de l'installation de l'ensemble des activités de cancérologie de l'ancien institut privé de cancérologie de Grenoble..

Le , le président algérien Abdelaziz Bouteflika, alors âgé de 77 ans, quitte la clinique d'Alembert après une hospitalisation de quelques jours dans l'établissement[3]. Il refait une courte visite en décembre 2015, puis le 15 novembre 2016, le président algérien quitte de nouveau cette même clinique après sept jours d'hospitalisation. Selon certains organes de la presse écrite, il y aurait bénéficié d'une intervention chirurgicale liée à ses problèmes de santé[4].

ÉtablissementsModifier

Le groupe hospitalier mutualiste de Grenoble est composé de trois établissements voisins[5]:

  • La clinique des Eaux-Claires, située au 8-12, rue Dr Calmette.
services : Maternité / Gynécologie & Obstétrique / Centre de planification et d'éducation à la famille / Urgences / Médecine interne & générale / Chirurgie / Soins de suite et de réadaptation / Centre d'imagerie & Radiologie / Laboratoire de biologie
  • La clinique d'Alembert, située au 124 rue d'Alembert
services : Direction du groupe & administration / Département de l'information médicale / Chirurgie / Chirurgie ambulatoire / Endoscopie / Équipe mobile de gériatrie
  • L'Institut Daniel-Hollard [Note 1], situé au 21 rue du Dr Hermitte
services : Chimiothérapie / Chirurgie en Cancérologie / Hématologie / Médecine Nucléaire / Oncologie / Radiothérapie / Recherche Clinique / Centre de coordination en cancérologie .

Au-delà du site des Eaux-Claires (du nom d'un quartier grenoblois), le groupe rassemble hors de ce quartier grenoblois, diverses structures de soins ambulatoires dont deux centres dentaires, l'un étant situé rue Général Ferrié à Grenoble[6] et l'autre étant situé sur la commune de Meylan. Le centre de consultations du Grésivaudan, est également situé dans cette même commune[7].

Chiffres clésModifier

En 2017, le groupe comptait [8] :

  • 434 lits
  • 1 100 salariés et 200 médecins
  • 83 836 consultations externes
  • 22 613 séjours en médecine
  • 5 211 séjours en chirurgie conventionnelle
  • 11 468 séjours en chirurgie ambulatoire
  • 30 000 séances de chimiothérapie et radiothérapie
  • 1 780 naissances

Innovations médicalesModifier

En mars 2017, le groupe hospitalier mutualiste de Grenoble annonce que l'équipe médicale de son service cardio-vasculaire va utiliser pour la première fois un nouveau dispositif de cardiologie interventionnelle baptisé Railway Sheathless Access (breveté par le laboratoire américain Cordis)[9].

Ce dispositif médical innovant, qui facilite l'introduction et la navigation d'un cathéter jusqu'au cœur pour soigner les artères, est présenté comme une première mondiale[10],[11].

ExpositionsModifier

 
Entrée de la clinique d'Alembert (extérieur).
 
Entrée de l'institut Daniel-Hollard (extérieur).

Mars bleuModifier

En mars 2017, dans le cadre du mois de mobilisation nationale pour le dépistage du cancer colorectal dénommé « Mars bleu », l’ODLC (Office départemental de Lutte contre le Cancer) et le service médical de gastro-entérologie du Groupe Hospitalier ont organisé une exposition en accès libre dans le hall de la clinique d'Alembert ainsi qu'une journée d'information sur le test dans le Hall de la clinique des Eaux-Claires[12].

Octobre roseModifier

« Octobre rose » est une campagne annuelle de communication destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein féminin et à récolter des fonds pour la recherche.
En octobre 2017, au niveau de l’Institut de cancérologie Daniel Hollard et de la clinique des Eaux-Claires plusieurs démarches de sensibilisation ont été proposées, tels que : le projet Vénus (exposition d'artistes grenoblois et lyonnais en collaboration avec le réseau Spacejunk Art Centers créé par Jérome Catz dans le hall de la clinique des Eaux-Claires) et une information autour de l’auto examen des seins la découverte et la présentation des soins de supports et de la mis en place d'un espace de rencontre et d’information (Stand d'information et bien être dans le hall de l'institut Daniel-Hollard)[13].

Le mois sans tabacModifier

Dans le cadre de l'opération « Moi(s) sans tabac », le groupe hospitalier et le laboratoire pharmaceutique Roche ont organisé le dans le hall de la clinique d'Alembert, une journée de sensibilisation pour motiver les fumeurs à arrêter l'usage du tabac. La journée s’est articulée autour de l’intervention de professionnels de santé afin d'informer le public[14].

AccèsModifier

Transports en communModifier

 
Entrée des urgences de la clinique des Eaux-Claires (extérieur).

Situé à proximité du secteur des grands boulevards de Grenoble, le groupe hospitalier mutualiste est desservi par une ligne de de bus, ainsi qu'une ligne de tramway du réseau de transports en commun de l'agglomération de Grenoble (réseau SEMITAG), telles que :

Le site est également desservi par une ligne d'autocar du réseau interurbain de l'Isère

Accès piéton et routierModifier

Le service des urgences de la clinique des Eaux-Claires sont directement accessibles par la rue du Dr Calmette à Grenoble. Cette rue est proche de l'A480, autoroute urbaine, liée à la rocade de la métropole grenobloise et desservant l'ouest de l'agglomération :

  •   3 : Grenoble-centre (depuis le nord ou le sud de cette voie)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Établissement portant le nom d'un professeur en hématologie et en oncologie, fondateur du GHAST (Groupe Hospitalier des affections sanguines et tumorales) voir Google livre "Rester vivant avec la maladie" de Jérome Alric

RéférencesModifier

  1. « Des urgences new look au cœur de grenoble », www.20minutes.fr, (consulté le 12 décembre 2018)
  2. www.pss-archi.eu, Groupe Hospitalier Mutualiste de Grenoble - Clinique d'Alembert, consulté le 12 décembre 2018
  3. Site de la radio RTL, article "Le président algérien Bouteflika est sorti de la clinique de Grenoble", publié le 15 novembre 2014
  4. Site de la radio Francebleu, article "Abdelaziz Bouteflika a quitté Grenoble après sept jours d’hospitalisation", publié le 15 novembre 2016
  5. Site de la mutualité française, page sur le groupe hospitalier mutualiste de Grenoble, consulté le 08 décembre 2018
  6. Site du GHM de Grenoble, page sur le site dentaire, consulté le 09 décembre 2018
  7. Site du GHM de Grenoble, page sur le site centre de consultations du Grésivaudan, consulté le 09 décembre 2018
  8. Site du GHM de Grenoble, page "chiffres clés", consulté le 08 décembre 2018
  9. Site Place Gre'net, article "une première mondiale au groupe hospitalier mutualiste", publié le 30 mars 2017
  10. Site de la Mutualité française, article "Cardiologie : première mondiale au GHM de Grenoble", publié le 03 mai 2017
  11. Site Écho-sciences Grenoble article "Une première mondiale à Grenoble", publié le 29 mars 2017
  12. Site échos-sciences grenoble, article "Mars bleu", publié le 2 mars 2017
  13. Site échos-sciences grenoble, article "Octobre Rose, le Groupe Hospitalier Mutualiste de Grenoble se mobilise, publié le 5 octobre 2017
  14. Site échos-sciences Grenoble, page Journée de sensibilisation à l'arrêt du tabac 2017, consulté le 10 décembre 2018

Voir aussiModifier