Groupe de la coordination technique pour la défense des groupes et membres indépendants

Groupe de la coordination technique pour
la défense des groupes et membres indépendants
Image illustrative de l’article Groupe de la coordination technique pour la défense des groupes et membres indépendants
Fondation 1979
Disparition 1984
(majorité des membres siègent au ARC)
Président Marco Pannella, Neil Blaney et Jens-Peter Bonde (Rotation tous les quatre mois)
Représentation
11  /  410
(1979)
11  /  434
(1984)

Le Groupe de la coordination technique pour la défense des groupes et membres indépendants (CDI)[1] est un groupe politique hétérogène au Parlement européen ayant existé entre 1979 et 1984.

HistoireModifier

Le Groupe de la coordination technique pour la défense des groupes et membres indépendants est fondé en 1979 à la suite des première élections au Parlement européen[1].

Ce groupe réunit des députés européens d'horizons politiques différents, allant du centre à l'extrême gauche, et qui ne se retrouvent pas dans les autres groupe politiques du Parlement européen d'alors. Aussi, il est caractérisé par sa grande hétérogénéité, ses membres incluant les libéraux-libertaires du Parti radical italien, un tenant d'une ligne dure du républicanisme irlandais ou encore l'eurosceptique danois de gauche Jens-Peter Bonde.

En 1984[2], la plupart des membres du CDI rejoignent le Groupe Arc-en-ciel[3].

CompositionModifier

Membre du groupe CDI au Parlement européen (1979-1984)[4]
Pays Parti Sièges Députés
  Belgique
  Région flamande
Volksunie 1 Maurits Coppieters
  Danemark Mouvement populaire contre la CEE 4 Else Hammerich, Jens-Peter Bonde, Sven Skovmand, Jørgen Bøgh
  Irlande Fianna Fáil indépendant (en) 1 Neil Blaney
  Italie Parti d'unité prolétarienne pour le communisme 1 Luciana Castellina
Démocratie prolétarienne 1 Mario Capanna
Parti radical italien 3 Marco Pannella, Emma Bonino, Leonardo Sciascia

RéférencesModifier