Groupe Zanzibar

collectif de cinéastes et d'artistes

Le groupe Zanzibar est un collectif d'artistes d'avant garde et de cinéastes, actif à la fin des années 1960 comprenant notamment Philippe Garrel, Jackie Raynal, Pierre Clémenti, Daniel Pommereulle ou encore Jean-Pierre Kalfon[1] et André Weinfeld. Les films du collectif Zanzibar ont été financés par Sylvina Boissonnas[2].

HistoireModifier

Serge Bard regroupe les activités et personnes diverses sous le nom Groupe Zanzibar[3]. Le premier film du groupe Zanzibar, Détruisez-vous, a été tourné par Serge Bard, alors étudiant en ethnologie à l'université de Nanterre, au printemps 1968[2].

Par la suite Sylvina Boissonnas s'est engagée auprès du Mouvement de libération des femmes, Patrick Deval est parti faire le tour du monde, Serge Bard s'est converti à l'Islam sous le nom de Abdullah Siradj et a vécu 11 ans dans le désert. Le groupe a été dissous en 1973[2].

Membres du groupeModifier

FilmographieModifier

BibliographieModifier

  • Sally Shafto, Zanzibar : Les films Zanzibar et les dandys de mai 1968, Paris expérimental, coll. « Classiques de l'Avant-Garde »,
    édition bilingue français-anglais

Films sur le groupe ZanzibarModifier

Notes et référencesModifier

  1. Olivier Père, « La Cicatrice intérieure », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne)
  2. a b c d e f g h i j k l et m Philippe Azoury, « Un zeste de Zanzibar », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. http://www.cjcinema.org/pages/fiche_auteur.php?auteur=1053