Ouvrir le menu principal

Présentation généraleModifier

Lancé en 1944, Le Télégramme est aujourd'hui l'un des premiers quotidiens français. Il a accompagné au fil des années le développement de la Bretagne et ses grandes mutations, qu'elles soient économiques, culturelles et sociologiques. Ses équipes se sont efforcées pour cela de faire évoluer son contenu et son organisation, afin de l'adapter à l'évolution des besoins des lecteurs bretons.

La présence du Télégramme s'étend dès lors à l'ensemble des supports numériques (internet, télévision, applications). En 1996, il est l'un des premiers à se doter d'un site Internet.

En 2015, Le Télégramme est élu meilleur quotidien français au Grand Prix des Médias.

Parallèlement, Le Télégramme a développé, depuis quelques années, de nouvelles activités dans la communication, les nouveaux médias et l'événementiel qui lui permettent d'être présent sur l'ensemble du territoire Français et à l'international.

Un groupe de presse diversifiéModifier

Le Groupe Télégramme est aujourd'hui présent dans une quarantaine de sociétés.

PresseModifier

Outre le quotidien régional Le Télégramme, le groupe breton possède également un hebdomadaire local à Carhaix, Le Poher. Il a aussi créé Le Journal des Entreprises, un mensuel d'informations économiques en régions, présent dans 23 départements français.

En matière de presse de territoire, il collabore avec le groupe Milan Presse pour l'édition du bimestriel Bretagne Magazine.

En janvier 2012, le groupe a pris une participation minoritaire dans Scrib, la société éditrice du Mensuel du Morbihan et du Mensuel de Rennes. En 2016, il en devient propriétaire.

AudiovisuelModifier

Depuis 2009, le Groupe Télégramme est actionnaire de référence de la chaîne locale Tébéo. En novembre 2012, le groupe devient propriétaire de Ty télé, chaîne locale morbihannaise qu'elle renomme TébéSud en septembre 2013.

Le Groupe Télégramme couvre également les événements nautiques avec Sea Events, société de production consacrée exclusivement à la couverture d'événements nautiques et maritimes.

PublicitéModifier

Le groupe est propriétaire de la régie publicitaire Viamédia. Créée en 2001, Viamédia est un acteur majeur du marché publicitaire breton. Elle est chargée de la commercialisation des espaces publicitaires des supports du Télégramme, mais également d'autres éditeurs externes.

Force de vente supplétiveModifier

Le groupe est actionnaire de la société Virage Conseil, spécialisée dans les forces de ventes supplétives, l'animation commerciale et la relation client.

InternetModifier

Le Groupe Télégramme édite de nombreux sites internet dont www.letelegramme.com, www.bretagne.com et Mer et Marine[1] et des applications mobiles.

Le Groupe est actionnaire de RégionsJob qui est aujourd'hui leader de l'emploi et de la formation sur internet.

CommunicationModifier

Le Groupe est également associé à l'agence Phileas, agence de conseil en communication, à Rivacom, agence de relations presse et relations publiques, et à YellowCake, agence de conseil en solutions digitales.

ÉvénementielModifier

Dès 2004, le Groupe Télégramme s'est développé dans la création et l'organisation d'événements nautiques avec la société Pen Duick (Transat AG2R LA MONDIALE, La Route du Rhum, La Solitaire du Figaro, ...). En 2014, le groupe franchit une nouvelle étape, cette fois-ci à l'international, avec le groupe OC Sport, spécialisé dans le marketing et l'événementiel sportif, tant dans la voile professionnelle (Extreme Sailing Series, The Transat, Barcelona World Race, Dongfeng Race Team, ...) que dans les sports outdoor (Genève Marathon for Unicef, Marathon des Alpes-Maritimes, Nice-Cannes, Haute Route Alpes, Haute Route Pyrénées, ...).

Enfin, le Groupe Télégramme est présent dans C2G au côté de Morgane Groupe. L'ensemble de l'activité de C2G est répartie au sein de 14 filiales spécialisées dans la production événementielle et musicale (Les Francofolies de La Rochelle, Le Printemps de Bourges, Morgane Events, ...)

RéférencesModifier