Ouvrir le menu principal

Groupe Sociétés, Religions, Laïcités

Groupe Sociétés, Religions, Laïcités
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Pays
Coordonnées
Organisation
Organisations mères
Site web

Le Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) est un laboratoire de recherche du CNRS et de l’Ecole pratique des hautes études (EPHE/PSL). Il a été créé en 1995 en tant qu’unité mixte de recherche 8582 sous le nom de Groupe de sociologie des religions et de la laïcité à partir de la réunion du Groupe de sociologie des religions (GSR) du CNRS et de l’équipe Histoire et sociologie de la laïcité de l’EPHE. Il associe des spécialistes des différentes sciences sociales (sociologues, historiens, anthropologues, politistes, philosophes) réunis autour de l’étude de deux champs de recherche complémentaires : l’évolution des attitudes religieuses et convictionnelles des individus, d’une part ; l’évolution des relations Églises-État dans le monde et des régimes de laïcité, d’autre part[1].

Il a été dirigé successivement par Jean Baubérot de 1995 à 2001, par Jean-Paul Willaime de 2002 à 2008, par Philippe Portier, titulaire de la chaire Histoire et sociologie de la laïcité à l'EPHE, de 2008 à 2018 [2], et depuis 2019 par Sébastien Fath.

En 2019, le GSRL regroupe notamment 51 chercheurs statutaires et 88 doctorants.

Programme et axes de rechercheModifier

Ses activités de recherche se répartissent en fonction de quatre programmes et d'un axe transversal[3]

  • Laïcités, États et sociétés face à la diversité religieuse dans l’aire euro-américaine (responsables : Philippe Portier et Jean-Paul Willaime)
  • Acteurs et militants religieux dans l’aire euro-américaine (responsable : Denis Pelletier)
  • Religions et sociétés en Asie : Recompositions, circulations, sécularisations du religieux (responsables : Caroline Gyss et Marie-Dominique Even)
  • Islam : politique, sociétés et doctrines (responsable : Pierre-Jean Luizard)
  • Axe transversal : interactions et créativités religieuses : perspectives anthropologiques (responsables : Detelina Tocheva et Virginie Vaté)

Notes et référencesModifier

  1. « L’UMR GSRL », sur Site du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (consulté le 24 mars 2019)
  2. Anne Chemin, « Jean Baubérot, grand penseur de la laïcité », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mars 2019)
  3. « Programmes et axes de recherche », sur Site du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (consulté le 24 mars 2019)

Voir aussiModifier