Groupe Rossel La Voix

groupe de presse français
(Redirigé depuis Groupe La Voix)

Groupe Rossel La Voix
logo de Groupe Rossel La Voix
Logotype du groupe.

Création Avril 1941
Forme juridique Société anonyme
Siège social 8, place du Général de Gaulle
BP 549 - 59023 Lille Cedex
Drapeau de la France France
Direction Michel Nozière
Actionnaires Drapeau de la Belgique Groupe Rossel (73 %)
Drapeau de la France Crédit agricole (25 %)
Activité Presse quotidienne régionale
Presse hebdomadaire
Presse gratuite
Audiovisuel
Communication
Produits Presse quotidienne :
La Voix du Nord
Courrier picard (L'Aisne nouvelle)
Nord Éclair
Nord Littoral
L'Union (L'Ardennais)
L'Est-Éclair
Libération Champagne
Presse gratuite :
20 minutes
Audiovisuel :
Radio :
Contact FM
Champagne FM
Happy FM
Télévision :
Wéo TV
Wéo Picardie TV
Société mère Groupe Rossel
Effectif 1001 à 2000 salariés
SIREN 352580252[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.lavoix-groupe.com

Chiffre d'affaires 257 002 000 € (2011)[2]

Le Groupe La Voix dont l'intitulé est, depuis 2005, le Groupe Rossel La Voix est, à l'origine, un groupe de la presse régionale française basé à Lille, cédé par la Socpresse au belge Groupe Rossel en 2005, qui en détient actuellement 73 %[3]. Le Crédit agricole Nord de France détient 25 % du groupe[4].

Le groupe est dirigé jusqu'au par Jacques Hardoin. À partir du , le groupe est dirigé par Bernard Marchant (administrateur délégué de Rossel & Compagnie) et Michel Nozière (président de La Voix du Nord SA).

HistoriqueModifier

En 1831, naissance du Journal de Montreuil. L'année suivante, naissance de la Presse Flamande, puis de l'indicateur des Flandres en 1933. En 1837, naissance de L'Écho de la Lys. En 1857, naissance du Journal des Flandres. Trois ans plus tard, naissance du journal Le Pays gessien. En 1880, naissance du Réveil de Berck. En 1898, naissance du journal Le Messager. En 1902, naissance de La Tribune Républicaine. En 1919, naissance de l'Avenir de l'Artois.

En 1941, naissance de la version clandestine de La Voix du Nord. Trois ans plus tard, en 1944, naissance de la version autorisée de La Voix du Nord et naissance de Nord Littoral. L'année suivante, naissance de L'Essor savoyard, de La Savoie, de La Voix des sports et du Courrier picard. En 1957, naissance de La Semaine dans le Boulonnais.

En 1982, naissance de L'Agence Meura et de Contact. Cinq ans plus tard, création de TV Magazine et l'année suivante du groupe NEP TV. En 1991, création de La Voix l'Étudiant.

En 2000, Le groupe Roussel, alors détenu à 40% par la Socpresse du groupe Hersant, entre au capital du Groupe La Voix qui édite La Voix du Nord. En 2002, création de Version Femina. En 2004, rachat du groupe La Voix du Nord par le groupe Rossel, puis création de Direct Lille Plus et rachat de C9 Télévision en 2005. Le groupe change de nom en Groupe Rossel La Voix la même année[5]. En 2006, passage au format tabloïd de La Voix du Nord, Nord Éclair et Nord Littoral.

En 2009, arrêt de C9 Télévision, puis lancement de la chaîne régionale Wéo. L'année suivante, passage au tout couleur de La Voix du Nord, Nord Éclair et Nord Littoral, création de Nordway Magazine et rachat du Courrier Picard.

En 2012, rachat de 52,2 % de la radio Contact FM, puis l'année suivante, rachat de l'Union-l'Ardennais, L'Est-Éclair, Libération Champagne et l'Aisne nouvelle et de la radio Champagne FM. En 2013, pré-lancement du projet Wéo Picardie (projet suspendue), puis rachat de Opal'TV et Happy FM l'année suivante. Opal'TV s'arrête un an après son rachat, en 2014.

En , dans le cadre de la campagne des élections régionales, le groupe dont les relations sont décrites comme « très tendues » avec le Front national prend ouvertement parti contre celui-ci en publiant le une une tout en noir[6].

En 2017, le groupe lance la chaîne régionale Wéo Picardie et renomme le Pôle CAP (pôle Champagne-Ardenne-Picardie) « Rossel Est Medias ».

En 2020, acquisition du quotidien régional Paris-Normandie par le Groupe Rossel via sa filiale Groupe Rossel La Voix[7].

Principales activitésModifier

Presse quotidienneModifier

Presse gratuiteModifier

Presse hebdomadaireModifier

RégionaleModifier

Régionale spécialiséeModifier

Groupe Le MessagerModifier

Presse magazineModifier

RadioModifier

TélévisionModifier

Communication et serviceModifier

AffichageModifier

Acquisition de 2013Modifier

Le Groupe Rossel a été retenu comme repreneur des journaux et activités que le groupe de presse Hersant Media (GHM) détient en Champagne-Ardenne et en Picardie. Les titres concernés par cette reprise sont l'Union-l'Ardennais, L'Est-Éclair, Libération Champagne et L'Aisne nouvelle auxquels s’ajoute la radio Champagne FM[10]. Depuis le , les journaux du pôle Champagne-Ardenne-Picardie (CAP), sont désormais officiellement contrôlés par le groupe de presse belge Rossel[11].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier