Groupe L'Express

Groupe L'Express
logo de Groupe L'Express
Logo du Groupe L'Express

Création 4 février 1955
Forme juridique Société anonyme à conseil d'administration
Siège social 112, avenue Kléber
75016 Paris
Drapeau de France France
Direction Alain Weill (président directeur général)
Actionnaires News Participations (Alain Weill) : 51 %
Altice Europe : 49 %[1]
Activité Édition de revues et périodiques
Produits Magazines, sites internet
Société mère News Participations
Effectif 179 (2018)

Chiffre d'affaires 61 251 900 € (2018)
Résultat net -13 210 000 € (2018) perte

Groupe L'Express (anciennement Groupe Express-Roularta puis Groupe Altice Media) est un groupe de presse français créé en 1955, propriété de l'homme d'affaires français Alain Weill depuis 2019. Le groupe avait été racheté par Patrick Drahi au groupe belge Roularta en 2015. Le groupe est dirigé par Alain Weill depuis .

HistoireModifier

Le groupe est composé de la fusion en 2006 de deux entités : le groupe Express-Expansion détenu par la Socpresse et les 21 titres français exploités par le groupe belge Roularta Media Group[2].

Le , Roularta acquiert 35 % du groupe Express-Expansion et fait son entrée au conseil de surveillance[3].

En , l'acquisition complète du groupe Express-Expansion est finalisée[4].

2015 : Rachat du groupe Express-Roularta par Patrick DrahiModifier

Le , le groupe Roularta confirme avoir cédé au milliardaire franco-israélien Patrick Drahi l'intégralité des titres contrairement au projet initial qui prévoyait de céder uniquement les titres les moins rentables[5].

Le , le groupe est rebaptisé Groupe Altice Media[6].

Le , SFR Group annonce la réorganisation de SFR Média qui intègre désormais le groupe Altice Media, rebaptisé groupe L'Express, dans SFR Presse[7].

Le , Guillaume Dubois est nommé directeur général délégué du groupe L'Express ainsi que directeur de la publication des magazines du groupe[8].

En , SFR présente au groupe L'Express un projet de cessions de certains titres de presse afin de se recentrer sur « l'information générale, nationale et internationale, l'actualité, l'analyse et les enquêtes ». Les titres décorations font l'objet d'une proposition de reprise de François Dieulesaint, actuel directeur général délégué du groupe L'Express, qui quittera ensuite l'ensemble de ses fonctions au sein de SFR Presse. Marc Laufer fait quant à lui connaître son intérêt pour Job Rencontres et Le Salon du travail annoncent être repris par [9]. En , Première Media, filiale de la holding qui détient notamment Première et Le Film français, reprend officiellement Studio Ciné Live[10]. Le groupe Valmonde rachète Mieux vivre votre argent[11]. La Lettre de l'Expansion rejoint Wansquare, filiale du groupe Figaro, le [12]. Les éditions Médias Culture et Communication (EM2C), société indépendante fondée par Jean-Jacques Augier et Stéphane Chabenat, rachètent Lire, Classica et Pianiste.

En , SFR officialise le projet de cession du magazine Point de vue et finalise ainsi le recentrage de son pôle de presse écrite[13].

2019 : Reprise du groupe par Alain WeillModifier

En , l’hebdomadaire est repris à titre personnel par Alain Weill, le président d’Altice France et fondateur de NextRadioTV (BFM TV, RMC…). Sa société propre, News Participations, détiendra 51 % du capital, le solde restant dans les mains d’Altice France, maison mère de l’opérateur télécoms SFR[14].

Le , Alain Weill annonce « un projet radical » afin de relancer L'Express. Son plan de relance prévoit la suppression d'une quarantaine de postes parmi les 180 salariés de la publication (dont 110 sont en CDI). Les départs s'effectueront dans le cadre de la clause de cession qui permet aux journalistes de démissionner tout en touchant des indemnités en cas de changement d'actionnaire à la tête de leur publication[15]. Il prévoit également la disparition du pôle d’investigation et de la documentation, la suppression des pages consacrées aux grands récits et fusionne les services idées, livres et culture. Alain Weill précise que son objectif est de faire de ce journal un The Economist français. 

En juillet 2019, Altice France se séparant du Groupe L'Express, celui-ci quitte ses locaux de l'Altice Campus et déménage au 112 avenue Kléber dans le 16e arrondissement de Paris[16].

Identité visuelle (logo)Modifier

ActivitésModifier

PresseModifier

En 2017 et 2018, le groupe effectue un recentrage de ses activités en presse écrite autour de l'L'Express et L'Express diX (anciennement L'Express Styles[17]) ainsi que My Cuisine (anciennement Zeste).

Anciens actifs :

Site internetModifier

En , le groupe fait l'acquisition du site communautaire Ulike.net[21]. Puis en 2015, le groupe fait l'acquisition du site de décoration Decovery.fr[22].

Tendances ACPM du Groupe L'Express. Sources : ACPM, [23].
Zone
Totale Visite 12 605 677 14 953 380 23 393 983 40 174 952 54 611 814
Visite France 10 745 759 12 978 035 19 888 031 33 301 226 47 969 178
Pages vues 59 921 096 62 754 009 106 281 321 99 998 558 133 928 912

OrganisationModifier

 
Ancien siège social du groupe, au 29 rue de Châteaudun à Paris.

EffectifModifier

Le groupe possédait 742 salariés en 2014 contre 397 en 2016[24], et 179 en 2018.

Données financièresModifier

Données financières au
(en milliers d'euros)[25]
Années 2016 2017 2018
Chiffre d'affaires 121 321 99 760 60 252
Résultat net - 2 327 - 6 603 -13 210
Effectif 397 390 179

Notes et référencesModifier

  1. https://www.lexpress.fr/outils/mentions-legales.html
  2. « RFI - Médias - Levée de boucliers contre Dassault à L'Express », sur rfi.fr.
  3. « L'Express confirme son rachat par Roularta », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. « Le groupe belge Roularta rachète L'Express-L'Expansion », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. Enguérand Renault, « Patrick Drahi rachète L'Express-L'Expansion pour moins de 10 millions », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le ).
  6. Les Argonautes, « Le groupe Express Roularta devient officiellement groupe Altice Média - Offremedia », sur offremedia.com (consulté le ).
  7. SFR, « SFR Group annonce la nouvelle organisation de SFR Media », sur sfr.com (consulté le ).
  8. « SFR : Guillaume Dubois prend la tête de L'Express », Capital,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. « SFR va céder de nombreux titres de presse spécialisée et se recentrer sur l'information générale », Le Figaro Bourse,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. « Première lance un trimestriel et rachète Studio Ciné Live », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. « Une nouvelle formule pour Mieux vivre votre argent », sur CB News, (consulté le ).
  12. « La Lettre de l'Expansion », sur lalettredelexpansion.com (consulté le ).
  13. « SFR se sépare de Point de vue, le magazine des têtes couronnées », L'Expansion-L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. « Alain Weill rachète «l’Express» à Patrick Drahi : pour en faire quoi ? », sur Libération.fr, (consulté le ).
  15. François Bougon et Alexandre Piquard, « A « L’Express », un plan de relance avec des départs à la clé », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. « Patrick Drahi et ses bonnes affaires immobilières en temps de crise », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. « L’Express : l’hebdo Styles devient Dix avec 10 numéros par an », sur CB News, (consulté le )
  18. « Roularta: cède des magazines à Transoceanic. », ABC Bourse,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. « Le magazine "L'Expansion" va disparaître », ozap.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  20. « Marc Laufer reprend officiellement Newsco à SFR Media | Offremedia », sur www.offremedia.com (consulté le )
  21. « Le groupe Express-Roularta rachète le site Ulike.net - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. CB News, « Express-Roularta France rachète Decovery », sur www.cbnews.fr (consulté le )
  23. « Groupe Altice Media – Chiffres – #ACPM », sur www.acpm.fr (consulté le )
  24. Informations Groupe l'Express, sur societe.com
  25. « GROUPE L' EXPRESS - bilans », sur www.societe.com (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier