Ouvrir le menu principal

Apicil
logo de Groupe Apicil
Logo du Groupe APICIL

Création 1938 à Lyon
Fondateurs Georges Villiers
Slogan Protéger et Servir
Siège social Caluire-et-Cuire
Drapeau de France France
Direction Philippe Barret, directeur général
Produits Santé prévoyance, Epargne et services financier, Retraite.
Effectif 2 144 collaborateurs en 2017
Site web https://www.groupe-apicil.com/

Le Groupe Apicil est un groupe français de protection sociale complémentaire à but non lucratif fondé en 1938 à Lyon et leader en Rhône-Alpes. Depuis 1965, son siège social se situe à Caluire-et-Cuire. Il est le 4e groupe de protection sociale en France[1],[2]. Son mode de gouvernance est paritaire et mutualiste[3],[4].

Sommaire

Dates clefsModifier

1938 : Création de l’Association Métallurgique de Prévoyance (AMP).

1947 : L’AMP devient APICIL.[5]

1956 : Création de ARCIL RETRAITE, caisse de retraite des salariés non cadres (institution ARRCO)[6].

1975 : APICIL devient APICIL-ARCIL, employeur de plus de 400 collaborateurs.

1982 : Création d’APICIL Prévoyance (organisme de prévoyance pour les salariés non cadres)[7].

1998 : Création d’ACTIL, plateforme nationale de tiers payant.

2000 : APICIL se diversifie et propose une offre de complémentaire santé pour les particuliers[8].

2004 : Création de la Fondation APICIL œuvrant pour lutter contre la douleur[9].

2010 : Partenariat avec la mutuelle Intégrance[10].

2016 : Lancement d'Intencial Patrimoine à destination des CGPI[11].

          En janvier, acquisition de Legal & General (France)[12] sous le nom Gresham Banque Privée[13].

2017 : Lancement de Véralti Courtage, réseau de courtiers spécialisés en assurance de personnes[14].

HistoriqueModifier

APICIL est fondée en 1938 par Georges Villiers sous le nom AMP (Association Métallurgique Prévoyance)[6] afin d’offrir au secteur de l’industrie métallurgique, à l’époque fleuron de l’économie, un contrat d’assurance de groupe. Ce contrat garantie un certain nombre de gros risques, intègre une retraite par capitalisation et en tant qu’association loi 1901, assure directement le remboursement partiel des frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques et cliniques.

En 1947, suite à la création de la Sécurité Sociale en 1945, l’AMP devient APICIL (Association de Prévoyance Interprofessionnelle des Cadres et ingénieurs de la région Lyonnaise)[7], ce sont les chefs d’entreprises de la région, menés par Georges Villiers qui poussent à ce changement, en même temps qu’APICIL s’ouvre aux autres professions. Dès sa création, l’association se base sur un principe mutualiste et paritaire, afin d’affirmer sa différence.

APICIL créer en 1956 ARCIL (Association de Retraites Complémentaires pour l’Industrie et le Commerce Lyonnais), un régime dédié aux salariés non cadres, qui connait très vite un fort essor, un an après sa création ARCIL compte déjà 11 940 participants et 15 000 retraités. Elle devient l’institution numéro un de l’union des institutions de retraite des salarié, une instance nationale parfois décrite comme le premier « régime général des retraites complémentaires de salariés ». ARCIL est complémentaire d’APICIL, c’est pourquoi en 1975 cette union est officialisée avec la création du juridique du Groupe APICIL-ARCIL.[8]

La création d’APICIL Prévoyance (originellement ARCIL Prévoyance) en 1982, spécialisée en régimes et garanties décès, d’incapacité-invalidité et de frais médicaux marque les bases d’un fondement solide, avec de très bons résultats : moins de deux ans après sa création, 2400 entreprises adhèrent à APICIL Prévoyance[9].

Aujourd’hui se sont ajoutées à cette base plusieurs marque d’APICIL : APICIL Assurances (2002 et APICIL Life (2016) spécialisées en assurance vie, ainsi que les marques Intencial Patrimoine (2016) à destination des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants (CGPI)[11] et Gresham Banque (2016) ainsi que Véralti Courtage (2017) réseau de courtiers spécialisés en assurance de personnes[14].

ActivitésModifier

Le Groupe APICIL propose des solutions dans les domaines suivants[15] :

  • la retraite complémentaire obligatoire par répartition ARRCO et AGIRC[16] ;
  • la retraite par capitalisation individuelle ou collective ;
  • la complémentaire santé avec des formules de garanties individuelles et collectives[10] ;
  • la prévoyance individuelle et collective permettant d’être couvert face aux risques de la vie (décès, invalidité, incapacité de travail, dépendance, etc.) ;
  • l’épargne individuelle.

Le groupe affiche pour 2018 un résultat net positif à 37,8 M€[15],[17].

Mode de fonctionnementModifier

Les institutions et les mutuelles qui composent le Groupe Apicil sont toutes à but non lucratif, sans actionnaires[3]. La gouvernance est donc paritaire et mutualiste Elles sont administrées par les représentants des salariés du Groupe mais aussi par ceux des entreprises adhérentes et des particuliers[4].

C'est en 2009 que le Groupe APICIL créer deux comités de directions[18] :

  • un comité de groupe intégrant l’ensemble des parties prenantes du Groupe et composé de 4 administrateurs (les Présidents et Vice-Président d’APICIL GESTION, le Président d’APICIL PREVOYANCE, le Président d’une institution de retraite complémentaire) ;
  • un comité spécifique (au sein de la gouvernance d’Apicil Prévoyance) pour l’ensemble des activités d’assurance de personne comportant 6 administrateurs (4 représentants d’organisations patronales et syndicales, 2 administrateurs indépendants).

Sponsoring sportifModifier

VoileModifier

Depuis 2018, le Groupe APICIL est le sponsor de Damien Seguin, skipper français handisport né sans main gauche. Il est le quintuple champion du monde en 2.4mR (2005, 2007, 2012, 2015, 2019)[19]. Il est par ailleurs triple médaillé olympique[20].

Il concours maintenant dans la catégorie des IMOCA 60, des voiliers monocoques de plus de 18 mètres. Il a participé en 2018 à la Route du Rhum ou il termine 6e[21]. Il sera le premier skipper handisport de l'histoire au départ du Vendée Globe 2020, à bord de l'IMOCA Groupe APICIL.[22]

Notes et référencesModifier

  1. « Classement 2018 des institutions de prévoyance et des groupes de protection sociale. », sur argusdelassurance.com, (consulté le 7 août 2019)
  2. « RHÔNE. Apicil reste le 4e groupe de protection sociale en France », sur www.leprogres.fr (consulté le 7 août 2019)
  3. a et b « Classement IP et GPS 2018 : les paritaires s'accrochent », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2019)
  4. a et b « Résultats 2018 : le groupe Apicil poussé par l'épargne », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2019)
  5. https://www.devisprox.com, « Assurance Groupe APICIL », sur www.assurprox.com (consulté le 7 août 2019)
  6. a et b « APICIL, l'institutionnel de l'assurance santé et de la retraite », sur BanquesEnLigne.org (consulté le 7 août 2019)
  7. a et b « Codes et Lois - Actualité juridique et législative - Groupe APICIL », sur www.codes-et-lois.fr (consulté le 7 août 2019)
  8. a et b « APICIL Mutuelle et prévoyance (tarifs, avis, contact, résiliation) », sur Bonne Assurance (consulté le 7 août 2019)
  9. a et b « Rapport annuel intégré 2018 », sur Groupe Apicil, (consulté le 7 août 2019)
  10. a et b Rapport annuel 2017 APICIL
  11. a et b « Communiqué de presse : Le Groupe APICIL lance INTENCIAL Patrimoine, la marque dédiée à ses partenaires CGPI »
  12. Gestion de Fortune, « Le rachat de Legal & General France par Apicil est officialisé », sur Gestion de Fortune (consulté le 7 août 2019)
  13. « Legal & General (France) devient Gresham », sur Capital.fr, (consulté le 19 août 2019)
  14. a et b « Courtage : Veralti, nouvelle marque globale du groupe Apicil », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2019)
  15. a et b « Rapport annuel intégré 2018 - Groupe APICIL », (consulté le 7 août 2019)
  16. « Agirc Arrco: fonctionnement de la retraite complémentaire - APICIL », sur APICIL Particulier, (consulté le 7 août 2019)
  17. Alban Razia (avec Gwendal Perrin), « Résultats 2018 : le groupe Apicil poussé par l'épargne », L'ARGUS de l'assurance,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juin 2019)
  18. Rapport annuel 2016 - Groupe APICIL, , 90 p. (lire en ligne)
  19. « Quand Damien Seguin assure lui-même le reportage annonçant qu’il est encore Champion du monde », sur voilesetvoiliers.ouest-france.fr, (consulté en 087 août 2019)
  20. « Le Guadeloupéen d'adoption Damien Seguin médaillé d'or aux jeux paralympiques », sur Outre-mer la 1ère (consulté le 8 août 2019)
  21. Ouest-France, « Route du Rhum. Damien Seguin, triple médaillé paralympique, termine sixième en Imoca », sur Ouest-France.fr, (consulté le 8 août 2019)
  22. Recueilli par Julien SOYER, « Voile. Damien Seguin : « Le Vendée Globe ? C’est l'Everest de tous les marins, un beau rêve » », sur Ouest-France.fr, (consulté le 8 août 2019)

BibliographieModifier

Liens externesModifier