Grotte des Moscerini

site archéologique en Italie

Grotte des Moscerini
Grotta dei Moscerini
Localisation
Pays Italie
Région Latium
Province Latina
Commune Gaète
Type Grotte préhistorique
Coordonnées 41° 14′ 21″ nord, 13° 28′ 42″ est
Géolocalisation sur la carte : Latium
(Voir situation sur carte : Latium)
Grotte des Moscerini
Grotte des Moscerini
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Grotte des Moscerini
Grotte des Moscerini
Histoire
Époque Pléistocène supérieur
Occupations Moustérien

La grotte des Moscerini, nommée Grotta dei Moscerini en italien (Moscerini signifiant moucherons), est un site préhistorique situé sur la commune de Gaète, dans la province de Latina, au centre de l'Italie et le long de la côte Tyrrhénienne. Le site a été découvert entre 1936 et 1938, lors d’un programme de prospection de l’Institut italien de Paléontologie humaine[1] dirigé par A.C. Blanc et A. Segre. Le site a livré des industries lithiques moustériennes (Paléolithique moyen), qui témoignent de l'occupation de la grotte par des Néandertaliens.

Outils et tranchants moustériens du site de la Grotte des Moscerini taillés dans des coquillages bivalves (Callista chione).

HistoriqueModifier

Découverte entre 1936 et 1938, la grotte est fouillée en août 1949 sous la direction de A. C. Blanc.

En 1970, la construction d’une autoroute longeant la côte (la Via Flacca (it)) a provoqué un effondrement de rochers qui ont obstrué l’entrée de la grotte. Le site est désormais inaccessible.

DatationModifier

ConservationModifier

La majeure partie des collections lithiques provenant des fouilles de 1949 est conservée à l’Institut italien de Paléontologie humaine de Anagni[2]. Une autre partie est conservée et exposée au Musée national de préhistoire et d'ethnographie Luigi Pigorini[3] à Rome.

RéférencesModifier

  1. (it) « Isipu »
  2. « Collezioni di reperti | ISIPU », sur isipu.org, site officiel de l'Istituto italiano di Paleontologia umana
  3. (it) « Museo preistorico etnografico "Luigi Pigorini" », sur Museo delle Civiltà.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • De Arturo Palma di Cesnola et Francesco Mallegni, Le Paléolithique inférieur et moyen en Italie, Grenoble, Editions Jérôme Millon, coll. « L'Homme des origines / Préhistoire d'Europe » (no 1), , 384 p..
  • Amilcare Bietti, Emanuele Cancellieri, Cinzia Corinaldesi, Stefano Grimaldi et Enza Spinapolice, « La percussion sur enclume en Italie centrale Tyrrhénienne », PALEO, no Numéro spécial « Entre le marteau et l'enclume... »,‎ 2009-2010, p. 143-180 (DOI https://doi.org/10.4000/paleo.1956, lire en ligne).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • Rachel Mulot, « Neandertal plongeait en apnée pour récolter des coquillages », Sciences et avenir,‎ (lire en ligne)
  • (en) Nicholas St. Fleur, « Neanderthals Could Swim. They Even Dived. », The New York Times,‎ (lire en ligne)