Grotte de Zeus (Mont Ida)

grotte en Grèce
Grotte de Zeus
Idäische Grotte 11.JPG
Entrée de la grotte
Localisation
Coordonnées
Adresse
Massif
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Grèce
voir sur la carte de Grèce
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Crète
voir sur la carte de Crète
Red pog.svg

La Grotte de Zeus est un système de grottes situé sur les pentes du Mont Ida, sur l'île de Crète, en Grèce. La grotte, profonde, a une seule entrée et dispose de magnifiques stalagmites et stalactites.

Dans l'antiquité c'était un lieu de culte, désigné en grec comme « la grotte de l’Ida », Ἰδαῖον ἄντρον[1], car Rhéa y aurait caché son nourrisson Zeus pour le protéger de son père Cronos qui voulait l'avaler comme il l'avait fait pour ses autres enfants. D'autres grottes sont également censées avoir été le lieu de naissance ou de cachette de Zeus[2], par exemple une grotte du même nom sur l'île de Naxos ou la grotte de Psychro, également crétoise. Selon une variante de cette légende, les Courètes, guerriers mythiques, se livrèrent devant la grotte à leur danse de guerre, sauvage et bruyante, pour que le vacarme empêche Cronos d'entendre les pleurs du bébé.

Des fouilles des années 1930 par l'archéologue Kunze[3] ont révélé un grand nombre d'offrandes votives du VIIIe et du VIIe siècles. En particulier des boucliers et des ivoires qui témoignent du commerce des Phéniciens dans l'île. Le décor en bronze d'un « bouclier votif » a été souvent évoqué en raison d'une figure de Maître des animaux de type parfaitement Assyrien. D'autres objets caractéristiques ont aussi été découverts, des sceaux orientaux, des bols de bronze et des pendentifs du Luristan[4]. Cette découverte exceptionnelle est un exemple significatif de l'époque orientalisante en Grèce antique.

Notes et référencesModifier

  1. Apollodore, Bibliothèque, I, I, 6-7.
  2. (en) A Dictionary of Greek and Roman biography and mythology, William Smith, c. 1873 (lire en ligne)
  3. E. Kunze, « Orientalische Schnitzereien aus Kreta » AM60-61, p 218-233, cité dans Christina Ioannou, « La présence phénicienne en Crète. », sur academia.edu, (consulté le ) (VIIe Congrès international des études phéniciennes et puniques)
  4. Jean-Claude Poursat, Nouvelle histoire de l'Antiquité. 1, La Grèce préclassique: Des origines à la fin du VIe siècle, Éditions Points,, 201?, 220 p., 21 cm (ISBN 978-2-02-013127-8, SUDOC 23482512X, lire en ligne).

BibliographieModifier

  • Henri van Effenterre, La Crète et le monde grec de Platon à Polybe, Paris, Éditions de Boccard, , 340 p. (présentation en ligne), p. 45-74

Voir aussiModifier