Gringo est un mot argotique espagnol et portugais en Ibéro-Amérique (Péninsule Ibérique / Amérique latine) pour désigner les étrangers, le plus souvent venant d'un pays anglophone. Le terme peut s'appliquer à quelqu'un qui est en réalité un étranger, ou il peut désigner une association forte ou l'assimilation à l'étranger (en particulier anglophone), la société et la culture.

Dans une majorité des pays d'Amérique latine, ce terme est utilisé pour désigner exclusivement un Américain[1]. Il y a néanmoins quelques exceptions : par exemple au Brésil où cela désigne n'importe quel étranger[réf. nécessaire].

Roger Axtell, un expert en bienséance de voyage, note que « le mot gringo n'est pas obligatoirement un mauvais mot. C'est un mot argotique mais il devient péjoratif selon son utilisation et son contexte »[2].

Le mot a été longtemps[Quand ?] utilisé en Espagne et au Portugal avant[réf. nécessaire] qu'il ne franchisse l'océan Atlantique pour désigner les étrangers ou tout simplement les personnes ne parlant pas l'espagnol ou le portugais[réf. souhaitée].

Notes et référencesModifier

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « gringo » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. (en) Roger Axtell, Essential Do's and Taboos, Hoboken, John Wiley & Sons, p. 164.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :