Grillage à poule

ouvrage de serrurerie réalisé en fils de fer

Le grillage à poule, est un treillis ou grillage de fils de fer couramment utilisé pour clôturer les galloanserae, tels poules et poulets, dans une exploitation ou un poulailler. Il est constitué de fil d’acier fin, flexible et galvanisé avec des mailles hexagonales. Disponible en diamètre de un à cinq centimètres, le grillage à poule est disponible en différents calibres – généralement en calibre 19 (environ 1 mm) à 22 (environ 0,7 mm de section de fil). Le grillage à poule est parfois utilisé pour construire des enclos peu coûteux pour les petits animaux (ou pour préserver les plantes et les biens des animaux), bien que la finesse et la teneur en zinc du fil galvanisé ne convienne pas aux animaux enclins à ronger et n'empêche pas les prédateurs d'entrer.

Gros plan sur le grillage à poule utilisé dans un poulailler.
Grillage à poule

En construction, du grillage à poule ou du matériel de quincaillerie est utilisé comme lattage métallique, pour tenir le ciment ou le plâtre, un processus connu sous le nom de stuc. Le béton armé de grillage à poule donne le ferrociment, un matériau de construction polyvalent. Le grillage à poule peut également être utilisé pour fabriquer l'armature d'une sculpture en papier mâché, lorsqu'une résistance relativement élevée est nécessaire.

HistoireModifier

Charles Barnard, un quincailler britannique, a construit la première machine à treillis au monde en 1844. Il a basé sa conception sur des métiers à tisser textiles. Bientôt, la firme Barnard, Bishop & Barnard, établie à Norwich, vendait du grillage dans le monde entier[1].

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le fil fin utilisé pour fabriquer le grillage à poule a été utilisé pour fabriquer de grands tapis de sol en fil de fer pour les installations radar. L’installation de ces systèmes a provoqué une pénurie de grillage à poule au Royaume-Uni[2].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il était également couramment mis sur les casques par les soldats allemands pour couvrir le casque et le camoufler avec des plantes et des branches.[3]

Autres utilisationsModifier

En chimie, les molécules comprenant des cycles carbonés adjacents sont souvent comparées au grillage à poule (cf. Chicken wire (chemistry) (en))

En photonique, l’effet grillage à poule est un modèle prédominant de lignes à faible transmission entre faisceaux multifibres dans une fibre optique utilisée pour coupler le tube intensificateur au capteur CCD. Les lignes ont un motif similaire à celui du grillage.

Dans la conception des machines-outils, du grillage à poule peut être utilisé pour la protection de sécurité.

Le fil de poulet a également été utilisé comme moyen d'élimination du corps, notamment par le cartel colombien de Cartel de Cali. S'il était enveloppé dans du grillage, un corps jeté dans une rivière serait coupé en tranches alors qu'il gonflait, ce qui faciliterait la consommation des poissons.[4]

Il a été constaté que le grillage à poule couramment utilisé dans la construction bloquait ou atténuait les transmissions Wi-Fi, cellulaires et autres radiofréquences en créant par inadvertance une cage de Faraday[5].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Ken Ward, « Victorian Norwich », , p. 6.
  2. (en) Colin Dobinson, AA Command : Britain's Anti-aircraft Defences of World War II, Methuen, , 614 p. (ISBN 978-0-413-76540-6, lire en ligne), p. 277
  3. « History during World war II », 2021-03-19,
  4. « Escobar is dead, but “Narcos” and the drugs trade live on », The Economist,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Geoffrey A. Fowler, « Culprit in Wi-Fi Failures: Chicken Wire », The Wall Street Journal,‎ , A6A (lire en ligne)
  6. Guido Reifenberger, Ingmar Blümcke, Torsten Pietsch et Werner Paulus, Oncology of CNS Tumors, Springer, , 793 p. (ISBN 978-3-642-02873-1), « Pathology and classification of tumors of the nervous system », p. 17

Liens externesModifier