Ouvrir le menu principal

OrigineModifier

En 1896, Griffith J. Griffith, immigrant gallois qui fait fortune et s'installe à cet endroit au Nord de Los Angeles, fait un don aux autorités. Se souvenant qu'il arrive pauvre aux États-Unis, il met une condition à son legs : que ses terres deviennent un lieu de loisir et de repos public.

PrésentationModifier

Le lieu se compose de hautes collines, de canyons, de bois, de sentiers de randonnée et de jogging, de pistes cyclables et d'équitation etc. Le point culminant est le Mont Hollywood, haut de 540 m. De nombreux endroits demeurent encore très sauvages. On y trouve les ruines de l'ancien Griffith Park Zoo (en), ainsi que l'actuel zoo de Los Angeles, un observatoire astronomique et des musées, parmi lesquels le Gene Autry Western Heritage Museum, le musée de la locomotive etc. C'est enfin sur le Mont Lee que se situe le fameux panneau Hollywood, emblématique d'Hollywood.

Toutefois bien que très grand, bien plus que le Central Park il n'est pas en centre-ville mais en grande banlieue de Los Angeles. De plus il n'a pas été en totalité aménagé et de nombreuses zones sont restées encore totalement naturelles.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :