Ouvrir le menu principal
Gregor Fisken

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance (54 ans)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

Carrière
Qualité Pilote automobile


Gregor Fisken, né le , est un pilote automobile britannique. Il compte notamment quatre participations consécutives aux 24 Heures du Mans entre 2004 et 2007. Par la suite, il se spécialise dans le pilotage de voitures de course historiques.

CarrièreModifier

En 2004, il participe pour la première fois aux 24 Heures du Mans. Au volant de la Porsche 911 GT3 RSR (996) de The Racer's Group, il termine la course à la dix-huitième place du classement général[1].

En 2007, à bord de l'Aston Martin DBR9 de Larbre Compétition AMR, il se classe vingt-neuvième du général pour sa dernière participation aux 24 Heures du Mans[2],[3]. En parallèle, avec la même équipe, il dispute la saison des Le Mans Series, où il remporte les Mil Milhas Brasil en catégorie GT1, tout en se classant sixième du classement général[4].

En 2011, il pilote pour Trackspeed Racing en British GT. Il remporte une course à Brands Hatch[5].

En 2012, à l'occasion du Le Mans Classic, il pilote une Aston Martin DBR1. La voiture rencontre quelques ennuis électriques, mais parvient à atteindre les 250 km/h dans la portion reliant Mulsanne à Indianapolis. Il s’exprime : « Ce fut un honneur et un privilège que de piloter la DBR1 ce week-end. Elle a une histoire incroyable si en plus on prend en compte les récents décès de Carroll Shelby, Roy Salvadori et Ted Cutting. C’était encore plus spécial. Pour moi c’est la meilleure voiture de sport de son époque équipée d’un moteur à l’avant, et à piloter elle est tout bonnement fantastique. Elle a très bien fonctionné durant les deux premières courses qui ont eu lieu dans des conditions très difficiles »[6]. La même année son entreprise de restauration de véhicule apporte un soutien technique à l'Ecurie Ecosse[7].

En 2013, il est de nouveau engagé par Trackspeed pour piloter l'une des deux Porsche 911 GT3 R (997) en British GT[5],[8].

Depuis 2016, il pilote surtout des voitures de course historiques, tout en s'occupant de son entreprise de restauration de véhicules[9]. Il est notamment présent au salon Rétromobile[10].

Notes et référencesModifier

  1. « Palmares de Gregor Fisken aux 24H du Mans », sur les24heures.fr (consulté le 31 octobre 2018).
  2. « Gregor Fisken », sur 24h-en-piste.com (consulté le 31 octobre 2018).
  3. (en) Ollie Barstow, « Fisken completes Larbre line-up. », sur crash.net, (consulté le 31 octobre 2018).
  4. (en) Andy Wilkinson, « Gregor Fisken thrilled with biggest ever career win », sur automobilsport.com, (consulté le 31 octobre 2018).
  5. a et b (en) « All Results of Gregor Fisken », sur racingsportscars.com (consulté le 31 octobre 2018).
  6. Laurent Mercier, « Gregor Fisken s’illustre sur une Aston Martin DBR1. », sur endurance-info.com, (consulté le 31 octobre 2018).
  7. Geoffroy Barre, « Gregor Fisken soutient l’Ecurie Ecosse », sur endurance-magazine.fr, (consulté le 31 octobre 2018).
  8. Laurent Mercier, « British GT : Westbrook/Fisken chez Trackspeed. », sur endurance-info.com, (consulté le 31 octobre 2018).
  9. (en) Graeme Hurst, « Le Mans racers star at Fiskens' open day », sur classicandsportscar.com, (consulté le 31 octobre 2018).
  10. Olivier Rogar, « RETROMOBILE 2016 : GREGOR FISKEN (2) », sur classiccourses.fr, (consulté le 31 octobre 2018).

Liens externesModifier