Greencastle (Indiana)

ville américaine de l'État de l'Indiana

La ville de Greencastle est le siège du comté de Putnam, situé dans l'Indiana, aux États-Unis. Pôle académique, elle accueille l'établissement d'enseignement universitaire privé DePauw.

Localité
L’hôtel de ville de Greencastle.
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
13,71 km2 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Surface en eau
0,97 %Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
260 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
9 820 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
716,3 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Identifiants
Code postal
46135Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
1829358Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
765Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Carte

L'université DePauw

modifier

Historique

modifier

Fondé en 1837 et dans un premier temps nommé Indiana Asbury University, d'après Francis Absury premier évêque américain de l'Église épiscopale méthodiste, l'établissement d'enseignement privé est une université d'arts libéraux. En 1840, Matthew Simpson, ami et conseiller d'Abraham Lincoln, en devient le premier président[1].

Conçue comme un lieu d'érudition réservé aux hommes, l'école finit par s'ouvrir à l'enseignement mixte avec les premières étudiantes inscrites en 1867. En 1884, l'établissement prend le nom d'Université DePauw en l'honneur de Washington C. DePauw, un généreux donateur de l'Université[1].

Vie associative

modifier

L'université est riche en vie associative avec ses nombreuses fraternités étudiantes[2]. En 2014, un classement de la Princeton Review sur l'ensemble des campus américains rangeait DePauw N°3 en termes d'adhésions à une fraternité et N°4 pour les sororités de leurs homologues féminines[3].

Le 6 mai 1909, un groupe d'étudiants en journalisme fonde la Sigma Delta Chi. L'association devient, en 1988, la Society of Professional Journalists (SPJ), une référence nationale parmi la profession[4].

Résidents notables

modifier

Peal Bryan (vers 1874-1896)

modifier

Greencastle est la ville natale et de résidence de Pearl Bryan, dont l'assassinat par décapitation, en 1896, connaîtra de forts retentissements médiatiques et hommages musicaux à travers les États-Unis[5],[6]. Sa dépouille, sans tête, repose dans la concession familiale du cimetière Forest Hill à Greencastle[7],[8],[9].

Ed Eiteljorge (1871-1942)

modifier

Originaires du Royaume de Prusse, Ed Eiteljorge, ses parents et ses frères émigrent aux États-Unis et s'installent à Greencastle. Étudiant de l'université de la ville, il devient un des premiers joueurs de baseball de cette université à évoluer en ligue professionnelle (MLB)[10]. L'ensemble de la famille Eiteljorge repose au cimetière Forest Hill[11],[12].

Cimetière Forest Hill

modifier

Établi en 1865, le Forest Hill Cemetery est un cimetière classé au registre américain des lieux historiques (en 2015). Il offre une superficie d'un demi kilomètre-carré aux défunt de Greencastle et ses environs. Parmi ses d'intérêt il faut compter l’abbaye de Forest Hill (1931), quatre cryptes familiales (vers 1880), le monument au Soldat (1870), le Monument des Filles de la révolution américaine (1915), ainsi que le jardin paysager du cimetière et le carré du Soldat[13].

Démographie

modifier
Historique des recensements
Ann. Pop.  
18501 382
18602 096 +51,66 %
18703 227 +53,96 %
18803 644 +12,92 %
18904 390 +20,47 %
19003 661 −16,61 %
19103 790 +3,52 %
19203 780 −0,26 %
19304 613 +22,04 %
19404 872 +5,61 %
19506 888 +41,38 %
19608 506 +23,49 %
19708 852 +4,07 %
19808 403 −5,07 %
19908 984 +6,91 %
20009 880 +9,97 %
201010 326 +4,51 %
20209 820 −4,9 %

Notes et références

modifier
  1. a et b (en) « History & Traditions », sur depauw.edu (consulté le )
  2. (en) « Go Greek! », sur depauw.edu (consulté le )
  3. (en) « Colleges Biggest On Greek Life According To Princeton Review 2013-14 Ranking Colleges Biggest On Greek Life », huffpost.com,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « We Are SPJ », sur spj.org (consulté le )
  5. (en) « "Scott Jackson The Murderer ; Found Guilty of Killing Pearl Bryan and Sentenced to Die" », The New York Times,‎ (lire en ligne  )
  6. (en) « Pearl Bryan: A Murder Story » [archive du ], Putnam County Public Library (consulté le )
  7. (en) « Clipped From The Indianapolis Star », The Indianapolis Star,‎ , p. 70 (lire en ligne)
  8. « Pearl Bryan's Mother Dead », News-Journal,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Pearl Bryan's Father Dead », The Mitchell Commercial,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (en) « DePauw University (Greencastle, IN) Baseball Players », sur baseball-reference.com (consulté le )
  11. (en) « Ed Eiteljorge », sur baseball-reference.com (consulté le )
  12. (en) « Edward Henry Eiteljorge in the U.S., Find a Grave Index, 1600s-Current », sur ancestry.com (consulté le )
  13. (en) « Indiana State Historic Architectural and Archaeological Research Database (SHAARD) » [Base de données], Department of Natural Resources, Division of Historic Preservation and Archaeology (consulté le )

Liens externes

modifier