Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Green card.
Green Card
Titre québécois Carte verte
Titre original Green Card
Réalisation Peter Weir
Scénario Peter Weir
Acteurs principaux
Sociétés de production Touchstone Pictures
Film Finance Corporation Australia (en)
D.D. Productions
Greencard Productions
SEDIF Productions
UGC
Pays d’origine Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie romantique
Durée 107 minutes
Sortie 1990

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Green Card est un film australo-américano-français réalisé par Peter Weir, sorti en 1990.

Sommaire

SynopsisModifier

Brontë (Andie MacDowell) est une jeune New-Yorkaise passionnée par l'écologie, l'herboristerie et les plantes. Elle rêve d'acquérir le bail d'un penthouse qui possède un magnifique jardin d'hiver avec vue sur Manhattan. Seulement le syndic de l'immeuble n'accepte de louer l'appartement qu'à un couple marié. Pour y remédier, elle fait appel à son ami Anton afin qu'elle contracte un mariage blanc avec un ami à lui, Georges Fauré (Gérard Depardieu). Georges est un Français qui vient d'immigrer à New York et qui a besoin de se marier avec une citoyenne américaine pour obtenir un permis de travail, une green card. Le mariage est donc célébré et Brontë obtient l'appartement. Mais rapidement les services de l'immigration mènent une enquête afin de s'assurer de la sincérité du mariage. Les deux "jeunes mariés" que tout oppose vont devoir cohabiter quelques jours et se préparer ensemble à l'entretien de sincérité des inspecteurs de l'immigration.

Fiche techniqueModifier

  États-Unis : (sortie limitée)
  États-Unis :
  France :

DistributionModifier

ProductionModifier

DéveloppementModifier

Le réalisateur Peter Weir a écrit le scénario spécialement pour introduire Gérard Depardieu dans le cinéma anglo-saxon[3]. Pour l'acteur français, ce fut la première fois qu'il tournait dans la langue de Shakespeare.

TournageModifier

Le tournage a eu lieu à New York[4].

MusiqueModifier

Green Card

Bande originale de Hans Zimmer
Sortie 1991
Durée 44:56[5]
Genre musique de film
Compositeur Hans Zimmer
Label Varèse Sarabande[5]
Critique

Albums de Hans Zimmer

Hans Zimmer compose la musique du film, sorti en CD en 1991.

Liste des titres[5]
  1. Subway Drums (interprété par Larry Wright) - 1:28
  2. Instinct - 3:33
  3. Restless Elephants - 2:55
  4. Cafe Afrika - 2:59
  5. Greenhouse - 3:15
  6. Moonlight (composé avec John Williams) - 1:23
  7. 9am Central Park - 1:48
  8. Clarinet Concerto in a Major: Adagio (Wolfgang Amadeus Mozart) (interprété par Richard Stoltzman et le English Chamber Orchestra) - 8:37
  9. Silence - 4:37
  10. Instinct II - 3:09
  11. Asking You - 1:45
  12. Pour Bronté - 6:19
  13. Eyes on the Prize (interprété par Emmaus Group Singers) - 3:03
Autres chansons présentes dans le film

Certaines autres chansons apparaissent dans le film, mais ne sont pas présentes sur l'album[6] :

DistinctionsModifier

Voir aussiModifier

Films sur le même sujetModifier

En 1983, dans La Fiancée qui venait du froid avec Thierry Lhermitte, une Polonaise essaie d'obtenir le droit de résider en France grâce à un mariage blanc.

En 1989, un téléfilm québécois porté brièvement sur grand écran, Les Noces de papier, écrit par Jefferson Lewis et réalisé par Michel Brault, raconte l'histoire de Claire, professeur célibataire, qui accepte d'épouser Pablo, réfugié politique sud-américain. Les synopsis de "Green Card" et "les noces de papier" présentent de grandes similitudes, la version québécoise offrant une suite surprenante à la "mauvaise réponse" du candidat à l'immigration, moins conventionnelle que "Green card".

Notes et référencesModifier