Ouvrir le menu principal
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Great Teacher Onizuka
Shonan 14 Days

グレート・ティーチャー・オニヅカ 湘南14天
Type Shōnen
Genre Comédie, drame
Thèmes Délinquance juvénile, apprentissage de la vie
Manga
Auteur Tōru Fujisawa
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Pika
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Magazine
Sortie initiale
Volumes 9

Great Teacher Onizuka: Shonan 14 Days (グレート・ティーチャー・オニヅカ 湘南14天?) est un shōnen manga écrit et dessiné par Tōru Fujisawa. GTO: Shonan 14 Days a été prépublié dans l'hebdomadaire Weekly Shōnen Magazine de l'éditeur Kōdansha entre et [1], et a été compilé en un total de neuf tomes au .

Tout comme Bad Company, Young GTO et GTO, ce manga retrace la vie de Eikichi Onizuka, jeune délinquant devenu par la suite professeur. GTO: Shonan 14 Days n'est pas vraiment une suite de GTO, mais raconte ce qui s'est passé au milieu de la série pendant qu'il était à l'hôpital.

La version française est publiée par Pika Édition depuis [2], et les neuf tomes sont disponibles depuis . Il est également publié en Amérique du Nord par Vertical[3] et par Dynit en Italie[4].

Sommaire

SynopsisModifier

GTO: Shonan 14 Days raconte l'histoire d'Onizuka depuis l'incident avec le professeur Teshigawara. Il passe à la télévision où il raconte qu'il a failli enterrer vivante une élève, Urumi Kanzaki. Tous ceux ayant vu l'émission sont choqués, il faut donc qu'Onizuka se cache à Shōnan, dans la préfecture de Kanagawa.

Arrivé sur place, il fait la rencontre de Ayame Shiratori, professeur dans le centre d'accueil pour jeunes le White Swan qui lui demande de l'aide pour s'occuper des enfants.

PersonnagesModifier

  • Eikichi Onizuka Né le 27 avril 1983
Ancien chef de gang Bōsōzoku (bande de motards), il est considéré comme l'une des terreurs de Shōnan (une région du Japon dans la préfecture de Kanagawa). Il se caractérise par sa chevelure courte et blonde ainsi que par un comportement vantard et pervers en apparence. Son métier est professeur de collège et son enseignement est en quelque sorte atypique. Cherchant à cacher à la suite de la révélation de sa pire bêtise en tant que professeur lors d'une émission télévisée qui n'est autre que le fait d'enterrer vivante une de ses élèves, Urumi Kanzaki, il choisit de retourner à Shōnan pendant deux semaines.
  • Ayame Shiratori Née le 15 novembre 1983
Amie de Asuza Fuyutsuki depuis le lycée, elle travaille dans un centre d’accueil pour enfants en difficulté nommé Le White Swan. Elle fait la rencontre d'Onizuka, alors que celui-ci se fait injustement arrêter par la police à cause de Miki, qui venait de voler des livres dans une librairie. Elle est douce et belle, ce qui fait fantasmer Onizuka.
  • Shinomi Fujisaki Née le 6 janvier 1984
Vieille connaissance d'Eikichi et de Ryuji de l'époque du collège. Elle est du genre dédaigneuse et bagarreuse mais surtout folle amoureuse d'Eikichi. Maquilleuse, il lui arrive de faire des pauses dans son travail pour aider Ayame à s'occuper des enfants au centre d'accueil Le White Swan. Ayant perdu de vue Onizuka depuis plusieurs années, ses retrouvailles avec lui fut un choc à tel point qu'elle le malmène fréquemment car celui-ci ne semble pas comprendre ce qu'elle ressent.
  • Miki Katsuragi Née le 25 janvier 1990
Elle est la fille du préfet de la police de Shōnan et elle vit au sein du White Swan à la suite de la mort de sa mère, un an avant sa rencontre avec Onizuka. En faisant usage de son téléphone mobile confié par son père, Miki passe son temps à profiter des services de la police pour se faire remarquer par son père, qui la délaisse à cause de son travail. Il lui arrive de faire arrêter des personnes, qu'elles soient coupables ou non et Onizuka fut une de ses victimes. Miki a une haine à l'encontre des adultes mais Onizuka parviendra à renouer les liens qui unissent Miki à son père et en même temps à faire taire sa haine. Ainsi, ayant retrouvé le bonheur, elle pourrait revenir vivre chez son père…
  • Miko et Riko Sasaki Nées le 11 mai 1990
Les deux jumelles leaders du groupe Oedipus Club sont nées en n’étant non désirées par leur mère qui n'était que la maitresse de leur père qu'elles ont poignardé à la jambe alors qu'il venait leur rendre visite. Leur mère se suicide à la suite de plusieurs tentatives d'abandon, c'est un policier qui ramène les jumelles et découvre le corps de la mère. Miko a brulé la maison de leurs cousins, d’où son surnom de Little Monster. Riko, la plus vieille de quelques secondes, doit s'occuper de sa sœur pendant que leur mère travaille mais couvre aussi sa sœur lorsque cette dernière fait des crasses au gens.
  • Seiya Dōjima
  • Kawahara Ryōichi
  • Ikuko Ōgaki
  • Keiichi Satomi Il vit temporairement au White Swan, où il est venu volontairement avec sa sœur Mio, le temps que leur père se remette d'un accident de chantier. Il est passionné de baseball.
  • Sakurako Sugawara

Sakurako est une jeune fille qui a été violée par son père qui se montre extrêmement violent avec son ancienne compagne, la mère de Sakurako. L'entente entre mère et fille est harmonieuse, le seul problème étant le père qui les poursuit malgré leur discrétion et leur changement de demeure méthodique pour échapper à ce monstre.

  • Hiroshi Uchiyamada
  • Urumi Kanzaki
  • Yoshito Kikuchi

MangaModifier

Fiche techniqueModifier

Liste des volumesModifier

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 16 octobre 2009[ja 1] 978-4-06-384201-2[ja 1] 7 septembre 2011[fr 1] 978-2-8116-0530-8[fr 1]
2 17 décembre 2009[ja 2] 978-4-06-384229-6[ja 2] 3 novembre 2011[fr 2] 978-2-8116-0563-6[fr 2]
3 17 mars 2010[ja 3] 978-4-06-384271-5[ja 3] 4 janvier 2012[fr 3] 978-2-8116-0603-9[fr 3]
4 16 juillet 2010[ja 4] 978-4-06-384336-1[ja 4] 1 mars 2012[fr 4] 978-2-8116-0639-8[fr 4]
5 15 octobre 2010[ja 5] 978-4-06-384385-9[ja 5] 2 mai 2012[fr 5] 978-2-8116-0680-0[fr 5]
6 17 février 2011[ja 6] 978-4-06-384450-4[ja 6] 4 juillet 2012[fr 6] 978-2-8116-0730-2[fr 6]
7 16 septembre 2011[ja 7] 978-4-06-384553-2[ja 7] 5 septembre 2012[fr 7] 978-2-8116-0948-1[fr 7]
8 17 octobre 2011[ja 8] 978-4-06-384570-9[ja 8] 31 octobre 2012[fr 8] 978-2-8116-0970-2[fr 8]
9 17 novembre 2011[ja 9] 978-4-06-384584-6[ja 9] 2 janvier 2013[fr 9] 978-2-8116-1071-5[fr 9]

RéférencesModifier

Lien externeModifier