Great Falls

ville du Montana, États-Unis

La ville de Great Falls est le siège du comté de Cascade, dans l’État du Montana, aux États-Unis. Sa population s’élevait à 58 505 habitants lors du recensement de 2010, estimée à 58 701 habitants en 2018.

Great Falls
Panorama Great Falls.JPG
Great Falls vue du nord depuis l’Interstate 15
Nom local
(en) Great FallsVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
État
Comté
Capitale de
Superficie
60,57 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
1 015 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Cascade County Montana Incorporated and Unincorporated areas Great Falls Highlighted.svg
Démographie
Population
58 505 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
965,8 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identité
Langue officielle
Identifiants
Code postal
59401–59406Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
30-32800Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
406Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Vue aérienne

La ville est célèbre pour avoir la seconde plus courte rivière du monde, la Roe River (le sujet est controversé car la Roe River prit le titre de rivière la plus courte du monde au fleuve D en 1989, le fleuve D reprit sa première place après une nouvelle étude) [1].

HistoireModifier

Fondée sous le nom de Johnstown en 1883 par l'entrepreneur Josef Hanson et le magnat des chemins de fer James J. Hill, Great Falls fut dès le départ une ville planifiée, construite à un emplacement qui permet d'utiliser le potentiel hydroélectrique des chutes d'eau du Missouri.

La ville fut renommée Great Falls en 1884, la même année où elle fut reconnue par le United States Postal Service. Elle devint rapidement un centre industriel et, dans les années 1900, était bien partie pour devenir la communauté du Montana la plus rapide à se développer. Elle prospéra en effet avec l'ouverture d'une base militaire à proximité, mais le déclin du chemin de fer fit diminuer sa population plus tard au XXe siècle.

L’affaire de l’OVNIModifier

En août 1950, Nicolas Mariana, un manager de baseball, filma deux OVNI volant au-dessus de la ville avec sa caméra 16 mm. La scène, prise depuis le Legion Ball Park, fut immédiatement envoyée au journal Great Falls Tribune puis montrée aux amis et à la famille. Un ami suggéra à Mariana d'envoyer la prise à l'Air Force, ce qu'il fit, et le film fut officiellement examiné par le Projet Blue Book à la base militaire de Malmstrom, située près de Great Falls. Lorsqu'elle lui fut retournée, M. Mariana affirma que les militaires avaient supprimé une partie de la vidéo. Celle-ci demeure néanmoins l'une des plus fortes preuves appuyant l'existence des OVNI jamais filmée. Depuis cet événement, plus de 100 autres OVNI auraient été repérés dans la ville, ce qui en fait l'un des lieux les plus actifs de l'Amérique du Nord dans ce domaine.

DémographieModifier

Historique des recensements
Ann. Pop.
18903 979
190014 930 +275,22 %
191013 948 -6,58 %
192024 121 +72,94 %
193028 822 +19,49 %
194029 928 +3,84 %
195039 214 +31,03 %
196055 244 +40,88 %
197060 091 +8,77 %
198056 725 -5,6 %
199055 097 -2,87 %
200056 690 +2,89 %
201058 505 +3,2 %
Est. 201858 701[2] +0,34 %
source:[3] U.S. Decennial Census[4],2015 Estimate

PresseModifier

Le journal local est le Great Falls Tribune.

JumelageModifier

Personnalités liées à la villeModifier

Great Falls dans la littératureModifier

  • L'écrivain américain Richard Ford a placé l'action de plusieurs de ses romans à Great Falls : Wildlife (1990, Une saison ardente) et Canada (2012, 2013 pour la traduction française) en particulier. Une de ses nouvelles s'intitule également Great Falls[5]. Dans Canada, la famille Parsons s'installe à Great Falls dans le Montana parce que le père y travaille sur la base militaire (pour l'Air Force).
  • L'écrivain autrichien de langue allemande Peter Handke y a rédigé en juillet- son récit-roman La grande Chute.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Finley, Carmel, « D River Reclaims 'Lost' Title », The Oregonian,‎  :

    « Ginther said he determined that the D River flows from a fish control structure at the entrance of the lake west to where a huge driftwood log marks the point of extreme high tide, give or take five feet, and depending on sand elevation. That is 120 feet. »

  2. (en) « Population and Housing Unit Estimates » (consulté le 18 juillet 2019)
  3. (en) Moffatt, Riley. Population History of Western U.S. Cities & Towns, 1850–1990. Lanham, Maryland : Scarecrow, 1996, 131.
  4. (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Census of Population and Housing » [archive du ] (consulté le 31 mai 2014)
  5. (en) http://anayambaker.hubpages.com/hub/Literary-Analysis-Great-Falls-by-Richard-Ford
 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Great Falls.

Liens externesModifier