Grande Mosquée d'Alep

mosquée syrienne

Jāmiʿ Ḥalab al-Kabīr
Image illustrative de l’article Grande Mosquée d'Alep
Vue du minaret, aujourd'hui détruit.
Présentation
Nom local جَامِعُ حَلَب الكَبير
Type mosquée
Début de la construction VIIIe siècle
Fin des travaux 717, XIIIe siècle
Architecte Hassan Ibn Mufarraj al-Sarmini
Style dominant pré-islamique, Seljouk, Mamelouk
Date de démolition 1260, avril 2013
Protection Site en péril de l'UNESCO (2013)
Géographie
Pays Drapeau de la Syrie Syrie
Région Gouvernorat d'Alep
Ville Alep, district d'al-Jalloum
Coordonnées 36° 11′ 58″ nord, 37° 09′ 25″ est
Géolocalisation sur la carte : Syrie
(Voir situation sur carte : Syrie)
Jāmiʿ Ḥalab al-Kabīr
Géolocalisation sur la carte : Alep
(Voir situation sur carte : Alep)
Jāmiʿ Ḥalab al-Kabīr

La Grande Mosquée d'Alep (en arabe : جامع حلب الكبير, Jāmiʿ Ḥalab al-Kabīr) ou Mosquée omeyyade d'Alep (Masjid al-Umayyaẗ bi-alab) est la plus grande et la plus ancienne mosquée de la ville d'Alep dans le nord de la Syrie. La mosquée actuelle date de la période mamelouke du XIIIe siècle, seul le minaret est plus ancien, puisqu'il date de 1090, durant la période seldjoukide[1]. Elle est située dans la vieille ville. La mosquée est censée conserver les restes du père de Jean le Baptiste, Zacharie qui est mentionné dans le Coran comme étant un prophète de l'islam[2]. Elle a été sérieusement endommagée pendant la bataille d'Alep, à la mi- et son minaret datant de l'ère seldjoukide est détruit par des bombardements du [3],[4].

ArchitectureModifier

La Grande Mosquée est construite autour d'une vaste cour attenant aux différents domaines de la mosquée, située derrière l'arcade à colonnades. La cour est connue pour ses dalles de pierre noire et blanche formée de motifs géométriques complexes. Elle contient deux fontaines d'ablution. La principale salle de prière contient les éléments essentiels de la mosquée : le sanctuaire de Zacharie, un minbar du XVe siècle et une mihrab sculpté. À l'origine, cette grande salle de prière avait un toit plat avec un dôme au centre, mais les mameloukes l'ont remplacé par un système complexe de voûtes croisées avec des arcs et un petit dôme sur les arcades[5].

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. George Mitchell, Architecture of the Islamic World, Thames and Hudson, 1978, p. 231.
  2. The Great Mosque of Aleppo sur Muslim Heritage.
  3. En images : à Alep, un minaret historique détruit par les combats
  4. Syrie: le minaret de la Grande mosquée d'Alep victime des combats
  5. (en) Great Mosque of Aleppo sur ArchNet

SourceModifier

Sur les autres projets Wikimedia :