Ouvrir le menu principal
La Grande Diète (ou diète de quatre ans) (1788-1792) et le Sénat adopte la nouvelle Constitution polonaise, le au Château royal de Varsovie

La Grande Diète ou la Diète de quatre ans[1] ou encore le Grand Sejm (en polonais : Sejm Wielki ou Sejm Czteroletni, en lituanien : Didysis seimas ou Ketverių metų seimas) est une diète (ou un sejm) de la République des Deux Nations qui s'est tenue à Varsovie du [2] au [3] dans le but de réformer le gouvernement et de restaurer la souveraineté de la République.

La Grande Diète adopte le une nouvelle Constitution. Celle-ci, souvent décrite comme la première constitution nationale de l'Europe moderne, la deuxième au monde, après la Constitution des États-Unis a été conçue pour corriger les défauts politiques de la fédération de Pologne-Lituanie et de son principe de Liberté dorée. Elle introduit l'égalité les habitants des villes et la noblesse et place les paysans sous la protection du gouvernement, atténuant ainsi les abus du servage. La Constitution abolit les institutions parlementaires pernicieuses comme le Liberum veto, qui permettait à tout député[4], possiblement corrompu par une puissance étrangère, de bloquer chaque décision de la Diète.

Les réformes engagées par la Grande Diète et la Constitution du 3 mai sont aussitôt contestées par la Confédération de Targowica qui demande l'intervention de l'Empire russe. Intervention qui a lieu l'année suivante et qui se termine par l'annulation de la Constitution et abouti au Deuxième partage de la Pologne.

Le journal officiel de la Diète

RéférencesModifier

  1. Histoire de Pologne: depuis son origine jusqu'en 1831, page 181 [1]
  2. La Pologne historique..., page 189 [2]
  3. La Pologne historique..., page 194 [3]
  4. Herodote.net [4]

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

 
La salle du sénat, au palais royal de Varsovie, où la Constitution fut adoptée le 3 mai 1791