Grande Avenue de la Villa-de-la-Réunion

avenue du 16e arrondissement de Paris, France

16e arrt
Grande Avenue de la Villa-de-la-Réunion
Voir la plaque.
Voir la photo.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Auteuil
Début 122, avenue de Versailles
Fin 47, rue Chardon-Lagache
Morphologie
Longueur 250 m
Largeur m
Géocodification
Ville de Paris 9798
DGI 9810
Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Grande Avenue de la Villa-de-la-Réunion
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Grande Avenue de la Villa-de-la-Réunion
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La grande Avenue de la Villa-de-la-Réunion est une voie du 16e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

 
Grande Avenue de la Villa-de-la-Réunion vue depuis l'avenue de Versailles.
 
Plaque.

La grande Avenue de la Villa-de-la-Réunion est une voie privée située dans le 16e arrondissement de Paris. Elle débute au 122, avenue de Versailles et se termine au 47, rue Chardon-Lagache[1].

Le quartier est desservi par la ligne de métro 9 à la station Exelmans et par la ligne 10 à la station Chardon-Lagache, et par les lignes du réseau de bus RATP 22, 62 et 72.

Origine du nomModifier

Elle porte ce nom car c'était la principale voie de la villa de la Réunion. Dans le voisinage existait aussi une rue de la Réunion[1],[2].

HistoriqueModifier

En 1804 est créée la villa de la Réunion. Hormis cette voie, le reste de la villa disparaît en 1899[1].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

La villa possède plusieurs maisons remarquables, œuvres de l'architecte Hector Guimard, dont l'hôtel Deron-Levent au no 8[3].

Entre 1860 et 1865, durant les travaux de construction de son nouveau siège no 17 rue Chardon-Lagache, l'institution Sainte-Périne, qui venait d'être expropriée de ses précédents locaux près de l'avenue des Champs-Élysées, installe provisoirement ses pensionnaires villa de la Réunion[4].

Une maison de la villa, qui donnait de l'autre côté sur le no 29 rue Chardon-Lagache, est démolie en 1899. Leroy, modiste de l'impératrice Joséphine, y habita. L'artiste Paul Gavarni s'y installe en 1865 et y meurt l'année suivante[4].

Plusieurs personnalités ont vécu dans la villa et plusieurs institutions religieuses y étaient installées (telles que mentionnées par l'historien de Paris Jacques Hillairet dans la septième édition de son Dictionnaire historique des rues de Paris (1963)[1] :

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h i et j Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Éditions de Minuit, septième édition, 1963, t. 2 (« L-Z »), « Grande Avenue de la Villa-de-la-Réunion », p. 644.
  2. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Éditions de Minuit, septième édition, 1963, t. 1 (« A-K »), « Rue Jouvenet », p. 688.
  3. « Hôtel Deron-Levent d' Hector Guimard », sur lartnouveau.com (consulté le ).
  4. a et b Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Les Éditions de Minuit, septième édition, 1963, t. 1 (« A-K »), « Rue Chardon-Lagache », p. 310-313.
  5. « Parent-de-Rosan », sur aphp.fr, (consulté le ).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier