Grand incendie de Turku

Le grand incendie de Turku (finnois : Turun palo) est un incendie qui a presque entièrement détruit la ville de Turku les 4 et .

Grand incendie de Turku
L'entourage de la cathédrale de Turku juste après l'incendie de 1827.
L'entourage de la cathédrale de Turku juste après l'incendie de 1827.

Type Incendie
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Localisation Turku
Coordonnées 60° 27′ nord, 22° 16′ est

ImpactModifier

L'incendie qui est le plus grand incendie d'une ville en Finlande et dans les pays scandinaves a détruit trois quarts de la ville et laissé sans domicile 11 000 habitants de Turku. Il a provoqué deux centaines de blessés et 27 morts[1]. Le feu a détruit les bâtiments du centre ville, dont la cathédrale de Turku et l'Académie royale d'Åbo qui sera reconstruite à Helsinki[2].

ConséquencesModifier

En 1827, hormis le siège de l'archidiocèse de Turku tous les instruments du gouvernement central sont transférés à Helsinki après le grand incendie, on transférera aussi à Helsinki l’université[3], l'Académie royale d'Åbo[2].

ReconstructionModifier

À la suite de cette catastrophe, la planification de Turku est confiée à l’architecte Carl Ludwig Engel. Celui-ci remplace les dernières traces de constructions médiévales par un plan quadrillé aux rues larges, droites et parallèles[4],[5]. Le centre-ville est toujours bâti selon les plans de Engel. Le XIXe siècle est marqué par la reconstruction de la ville et par un réveil national, le Mouvement fennomane.

BibliographieModifier

  • Olavi Junnila,, Turun palo in Suomen historia, p. 98-99, 102, Weilin + Göös,

RéférencesModifier

  1. (fi) Yleisradio, « Turun palo », (consulté le )
  2. a et b (fi) « Aboica », Bibliothèque nationale de Finlande (consulté le )
  3. (fi) « Kun Turku hukkui liekkeihin », Turun Sanomat, (consulté le )
  4. (fi) « Le plan de Turku avant l’incendie (1808) »
  5. (fi) « Le plan de Turku après l’incendie (1897) »

Liens externesModifier