Grand chancelier de Pologne

Le grand chancelier de Pologne, en polonais : kanclerz wielki polski (prononciation [kant͡slɛʂ]), en latin[1] Magnus Cancellarius Poloniae, est un des plus hauts dignitaires du royaume de Pologne du début du XIIe siècle à 1569, puis de la République des Deux Nations (royaume de Pologne et grand-duché de Lituanie unis par le traité de Lublin) jusqu'à sa disparition en 1795. Le grand chancelier de Pologne est alors souvent appelé grand chancelier de la Couronne (en polonais : kanclerz wielki koronny)[2].

Un poste similaire existe dans le grand-duché de Lituanie, le grand chancelier de Lituanie.

Il existe aussi une fonction de vice-chancelier (podkanclerz).

Le rôle du grand chancelier de PologneModifier

Le grand chancelier est à la tête de la chancellerie royale :

  • médiation entre le monarque et les deux autres états formant la Diète, c'est-à-dire le Sénat et la Chambre des députés : notamment, le grand chancelier de Pologne représente le roi pendant la session de la Diète ;
  • conduite de la politique étrangère (légations, correspondance) ;
  • contrôle de la magistrature ;
  • etc.

La chancellerieModifier

Elle emploie :

  • des secrétaires (sekretarze), répartis en deux catégories : les scribentes (mot latin, « ceux qui écrivent »), qui supervisent le travail des bureaux, préparent les documents,... ; les non scribentes (« ceux qui n'écrivent pas »), employés aux taches diplomatiques, qui doivent avoir les compétences nécessaires (notamment la connaissance de langues étrangères) ;
  • des « scribes » (pisarze), qui établissent les documents préparés par les secrétaires et tiennent les registres.

Les secrétaires ont à leur tête le grand secrétaire, qui peut utiliser les sceaux en l'absence du roi et du grand chancelier ; les scribes sont dirigés par le regens, qui contrôle la conformité des documents produits à l'intention de leur auteur.

Les documents issus de la chancellerie de Pologne ont été conservés du début du XVe siècle à 1795 dans le « Registre royal » (Metryka koronna, Metrica Regni Poloniae), qui se trouve actuellement aux Archives principales des documents anciens de Varsovie (Archiwum Główne Akt Dawnych w Warszawie).

Liste des grands chanceliers de PologneModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le latin était avec le polonais langue officielle de la République des Deux Nations.
  2. Dans la République des Deux Nations, le royaume de Pologne peut être appelé « Couronne du royaume de Pologne », en abrégé : « la Couronne » (Korona).

SourcesModifier