Grand Théâtre de Québec

bâtiment des arts de la scène de la ville de Québec, au Canada
Grand Théâtre de Québec
Description de l'image Grand Theatre de Quebec 16 (cropped).jpg.
Type Complexe artistique et culturel
Lieu Québec
Coordonnées 46° 48′ 23″ nord, 71° 13′ 18″ ouest
Architecte Victor Prus
Inauguration
Capacité 2 600
Site web www.grandtheatre.qc.ca

Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Grand Théâtre de Québec
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Grand Théâtre de Québec

Résidence

Conservatoire de musique de Québec
Orchestre symphonique de Québec
Opéra de Québec
Théâtre du Trident

Le Grand Théâtre de Québec est un complexe artistique et culturel national situé dans la ville de Québec et comprenant deux salles de spectacle, de théâtre et d'opéra ainsi que plusieurs foyers.

Depuis 1971, il est administré par la Société du Grand Théâtre de Québec, qui a pour mandat de favoriser le rayonnement des arts de la scène. Elle produit et présente des spectacles et voit à l'administration de son établissement.

HistoireModifier

 
Le Grand Théâtre en 2014.

Le premier ministre du Québec Jean Lesage proposa en 1963 à son homologue fédéral Lester B. Pearson de construire un équipement culturel qui, comme le Centre des arts de la Confédération à Charlottetown, rappellerait que Québec a tenu l'une des trois conférences qui ont mené à la création de la Confédération canadienne[1],[2].

On choisit un site en prolongement de la nouvelle cité administrative, sur le boulevard Saint-Cyrille. Au printemps 1964, le ministère des Affaires culturelles organise un concours national d'architecture pour la construction d'un espace culturel qui comprendra à la fois un théâtre, une salle d'opéra, une salle de concert et le Conservatoire de musique de Québec[2].

Parmi les 30 propositions, c'est celle de Victor Prus, un architecte montréalais, qui gagne le premier prix décerné par un jury international comprenant Paul Rudolph et Jacques Polieri. Le projet est sélectionné entre autres car il prévoit d'enfouir le conservatoire autour d'une cour intérieure dans le but de le protéger des bruits environnants et son choix de superposer les deux salles de spectacles, lesquelles partagent le même vestibule[2].

Trois des murs extérieurs sont composés d'un bas-relief de 3 600 m2 sculpté par Jordi Bonet. Sur ce mur, est gravée dans le béton un phrase du poète Claude Péloquin, « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves! C'est assez! », qui a fait scandale et provoqué un débat sur la liberté de création[2].

Le spectacle inaugural a lieu le avec l'Orchestre symphonique de Québec sous la direction de son ancien chef d'orchestre, Wilfrid Pelletier[3]

Quarante ans après sa construction, le revêtement extérieur en béton est « affecté par un processus de dégradation importante, irréversible et nécessitant des travaux majeurs à court terme ». En 2018, les travaux pour recouvrir le bâtiment d'une paroi de verre débutent[4]. En 2020, les travaux de restauration du Grand Théâtre de Québec s'achèvent. Le bâtiment est maintenant recouvert par une paroi de verre, conçue par Lemay et Atelier 21[5],[6].

Organismes en résidenceModifier

L'Orchestre symphonique de Québec, le Conservatoire de musique de Québec, le Club musical de Québec, l'Opéra de Québec et le Théâtre du Trident y tiennent notamment leurs manifestations régulières.

Spectacles présentésModifier

Le Grand Théâtre a accueilli un nombre considérable d'artistes canadiens et étrangers de réputation internationale ainsi que de célèbres compagnies de théâtre, de danse et d'opéra et de variétés.

Notes et référencesModifier

  1. Lucien Poirier, « Grand Théâtre de Québec », sur Encyclopédie canadienne (consulté le ).
  2. a b c et d France Vanlaethem, Patrimoine en devenir : L'architecture moderne du Québec, Québec, Conseil du patrimoine culturel du Québec, Les Publications du Québec, , 227 p. (ISBN 978-2-551-25210-7), p. 119.
  3. Jean Royer, « "Il faut habiter le Grand Théâtre" », sur Banq / L'Action, (consulté le )
  4. Le Grand Théâtre se drape de verre
  5. « Une chirurgie esthétique de 450 tonnes pour le Grand Théâtre de Québec », sur www.lesaffaires.com (consulté le )
  6. « Le Grand Théâtre de Québec : le brutalisme paré de verre », sur Ordre des architectes du Québec (consulté le )
  7. « Guy Latraverse présente Dominique Michel  : "Ben voyons donc ! " : textes de Jacqueline Barrette du 4 au 13 janvier 20h30 », Le Soleil,‎ , p. D7.
  8. « L'Orchestre de chambre de Toulouse : Directeur Georges Amand, Soliste : Michel Debost, flûtiste », Le Soleil,‎ , c3.
  9. « Michel Gélinas présente Joe Dassin : 14-16, 21-23 janvier 20h30 », Le Soleil,‎ , c3.
  10. a b c d e f g h i j k l m n o p et q « Calendrier Grand Théâtre de Québec », Le Soleil,‎ , c7.
  11. Jacques Samson, « Le premier microsillon de Dominique Michel », Le Soleil,‎ , b6.
  12. a b c d e f g h i j et k « Calendrier Grand Théâtre de Québec », Le Soleil,‎ , e5.
  13. a b c d e f g et h « Calendrier Grand Théâtre de Québec », Le Soleil,‎ , e11.
  14. « Les murs de sons : festival international de musique », Le Soleil,‎ , c3.
  15. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s « Calendrier du Grand Théâtre de Québec », Le Soleil,‎ , c5.
  16. « "Manquez pas le bateau" : Jean-Guy Moreau », Le Soleil,‎ , d4.
  17. a b c d e f g et h « Calendrier spectacles », Le Soleil,‎ , e12.
  18. a b c d e f g h i j k et l « Calendrier du Grand Théâtre de Québec », Le Soleil,‎ , e7.
  19. a b c d e f g h i j k et l « Calendrier spectacles », Le Soleil,‎ , d06.
  20. « Pierre labelle.... une farce de la nature », Le Soleil,‎ , b06.
  21. « Le Grand Théâtre de Québec présente une production de la Comédie nationale : Stamania : de Luc Plamondon et Michel Berger », Le Soleil,‎ , d03.
  22. « Le Club musical de Québec présente Bouchard et Morrisset : pianistes duo », Le Soleil,‎ , f11.
  23. « Rustavi, U.R.S.S. : danse et chants traditionnels de Géorgie », Le Soleil,‎ , f9.
  24. « FM 93 présente Francis Cabrel : sarbacane », Le Soleil,‎ , d11.
  25. « GAité parisienne par le Royal Winnipeg Ballet », Le Soleil,‎ , f7.
  26. « Le Club musical de Québec présente Cho-Llang Lin, violoniste et André-Michel Schub, pianiste », Le Soleil,‎ , c6.
  27. « k.d. Lang and The Reclines : première partie : Prairie Oyster », Le Soleil,‎ , f6.
  28. « Nelligan : un opéra romantique », Le Soleil,‎ , e7.
  29. a et b « Le Soleil présentent Johanne Blouin », Le Soleil,‎ , e10.
  30. « Le Club musical de Québec présente Aprile Millo », Le Soleil,‎ , d15.
  31. « Bientôt à Québec », Le Soleil,‎ , f10.
  32. « La Cinémathèque québécoise et la Société du Grand Théâtre de Québec présentent en projection-concert le chef-d'œuvre de Charlie Chaplin : City Lights : les lumières de la ville », Le Soleil,‎ , d03.
  33. « publicité », Le Soleil,‎ , d10.
  34. « publicité », Le Soleil,‎ , d10.
  35. « publicité », Le Soleil,‎ , b11.
  36. « André Gagnon au GTQ », Le Soleil,‎ , d14.
  37. « Concerts et récitals : Festival d'été de Québec : Soirée Desjardins : Cecilia Bartoli et l'Orchestre symphonique de Québec », Le Soleil,‎ , d4.
  38. « Troyanos : Grand théâtre 18 septembre », Le Soleil,‎ , d8.
  39. « Léo Ferré chantera au Grand théâtre en septembre », Le Soleil,‎ , c4.
  40. « publicité », Le Soleil,‎ , f05.
  41. « publicité », Le Soleil,‎ , d07.
  42. « publicité Rudolf Noureev et ses amis », Le Soleil,‎ , c10.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier