Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile des Sables-d’Olonne

Le Grand Prix automobile des Sables-d'Olonne (ou Grand-Prix des Sables) était une compétition automobile internationale essentiellement de Formule 2, qui se courait sur le circuit automobile urbain de la Rudelière, dans le département de la Vendée.

HistoireModifier

La course s'est disputée dans les rues de la station balnéaire des Sables-d'Olonne sur une boucle empruntant la route de bord de mer de 2.285 kilomètres en 1951, de 2,349 kilomètres en 1952, et de 2.948 kilomètres en 1953. En 1956, deux courses Sport ont été disputées le même jour, en catégories de plus et moins de 1,1 l, et la distance de piste a alors été ramenée à 2,163 kilomètres. Le 21 juillet 1951, le circuit (parfois sablonneux) a été inauguré par quelques courses de motos.

En 1952 et 1953, le Championnat du monde de Formule 1 était régi par le règlement technique de la Formule 2 (2,0 l), ce qui explique la qualité du plateau des participants lors des éditions correspondantes du GP vendéen.

La ville possède toujours un circuit automobile, celui dit du Puits d'Enfer, créé en 1964 (qui servit également de camping estival jusqu'au début des années 1990) et réputé localement pour ses courses annuelles de slaloms, organisées depuis 1973.

Le circuit est aujourd'hui fermé et va être démantelé au fur et à mesure pour laisser la nature reprendre ses droits dans ce lieu de haute qualité environnementale.[réf. nécessaire]

PalmarèsModifier

Palmarès de la course[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7]
Année Date Pilote Voiture Écurie Catégorie Distance Tours Temps
1951 22 juillet   André Simon Simca-Gordini T15 Équipe Gordini Formule 2 205,65 km 90 h 58 min 41 s 3
1952 13 juillet   Luigi Villoresi Ferrari 500 Ferrari Formule 2[8] 319,551 km 136 h 0 min 0 s
1953 9 août   Louis Rosier Ferrari 500 Écurie Rosier Formule 2 265,349 km 2 x 45 h 12 min 56 s 1
1954 ?   Maurice Michy[9] Maserati A6GCS Privée Sport ? ? ?
1955 Non disputé (accident du Mans)
1956 15 juillet   Benoît Musy Maserati 300S ? Sport (> 1,1 l) 150 km ? h 34 min 20 s 6 (95,746 km/h)
1956 15 juillet   David Piper Lotus Eleven-Climax ? Sport (< 1,1 l) 107 km ? h 12 min 1 s 7 (89,67 km/h)

Notes et référencesModifier

BiographieModifier

  • Christian Huet, Gordini un sorcier une équipe, Christian Huet, (ISBN 978-2950043207), p. 212 à 214 (années 1951 à 1953);
  • Patrick Martin et Pierre Monteverdi, Dans les pas de Fernand Tavano, éditions du Petit Pavé, (ISBN 978-2911587757) (année 1956).

Liens externesModifier