Grand Prix Suisse féminin 1999

édition 1999 de la course suisse
UCI World Cup Finale Embrach 1999 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course3e Grand Prix Suisse féminin
CompétitionCoupe du monde de cyclisme sur route féminine 1999 sport féminin
Date26 septembre 1999
Distance123 km
PaysSUI Suisse
Lieu de départEmbrach
Lieu d'arrivéeEmbrach
Partants115
Arrivants61
Vitesse moyenne37,163 km/h
Résultats
VainqueurAUS Anna Wilson (Saturn)
DeuxièmeGER Hanka Kupfernagel
TroisièmeNED Arenda Grimberg
GPSuisseFeminin1999.png
◀ 19982000 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 3e édition du Grand Prix Suisse féminin a eu lieu le . Elle est aussi dénommée Finale d'Embrach car c'est la dernière manche de la Coupe du monde de cyclisme sur route féminine 1999. La course est remportée par l'Australienne Anna Wilson (qui deviendra l'année suivante Anna Millward).

OrganisationModifier

Ueli Marti est l'organisateur de la course. Il organise également le Tour de Suisse féminin[1].

ParcoursModifier

Le circuit est long de vingt kilomètres et doit être parcouru six fois. Il comporte une unique mais difficile montée longue de deux kilomètres pour un dénivelé positif de 145 mètres. Les deux derniers kilomètres sont plats. Au total, le parcours a un dénivelé positif de 1 458 mètres[1].

Récit de la courseModifier

 
Profil de la course.

Hanka Kupfernagel prend en effet le départ avec dix-huit points d'avance sur Anna Wilson au classement de la Coupe du monde. La météo est pluvieuse. La première attaque est réalisée par Clara Hughes, mais elle ne creuse pas l'écart. Au bout de trente-cinq kilomètres, Alessandra Cappellotto et Lyne Bessette accélèrent à leur tour. L'Italienne est cependant victime d'une chute qui la contraint à l'abandon. Lyne Bessette poursuit son effort, mais se fait reprendre à cinquante kilomètres du but. La distance faisant son effet, un groupe de six coureuses se détache du peloton alors constitué de seulement vingt-neuf coureuses. L'échappée comprend : Vera Hohlfeld, Susanne Ljungskog, Arenda Grimberg, Elisabeth Vink, Anna Wilson et Hanka Kupfernagel. Cette dernière est victime d'une crevaison peu avant l'amorce du dernier tour. Elle revient néanmoins facilement sur le groupe de tête. Incertaine de sa force au sprint, elle lance une attaque à 1 200 m de la ligne, mais se fait rejoindre grâce à l'effort des Néerlandaises, Anna Wilson restant derrière. Vera Hohlfeld ouvre le sprint. Anna Wilson lance son sprint de loin et remporte la course, devançant Hanka Kupfernagel d'une vingtaine de centimètres. Cela lui permet de gagner la Coupe du monde pour sept points[2],[3].

Classement finalModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnna Wilson   AustralieSaturn3 h 18 min 35 s
2eHanka Kupfernagel   Allemagne+ 0 s
3eArenda Grimberg   Pays-Bas+ 0 s
4eElsbeth van Rooy-Vink   Pays-Bas+ 0 s
5eSusanne Ljungskog   Suède+ 0 s
6eVera Hohlfeld   Allemagne+ 0 s
7eMirjam Melchers   Pays-Bas+ 1 min 02 s
8eChantal Beltman   Pays-Bas+ 1 min 02 s
9eHeidi Van de Vijver   BelgiqueVlaanderen 2002 Ladies+ 1 min 02 s
10eSusy Pryde   Nouvelle-ZélandeSaturn+ 1 min 02 s
Source : Cycling Archives


Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Coupe du monde - Femmes - UCI - Women's Road World Cup- 1999 UCI Weltcupfinale Embrach - 26.9.1999 », sur Oldsite.uci (consulté le 7 novembre 2016)
  2. (de) « Hanka Kupfernagel verpasst Weltcup-Gesamtsieg », sur Spiegel (consulté le 6 novembre 2016)
  3. (en) « Wilson Steals the Thunder », sur Oldsite.uci (consulté le 7 novembre 2016)

Liens externesModifier