Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile du Brésil 2002

course de Formule 1

Grand Prix du Brésil 2002
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 71
Longueur du circuit 4,309 km
Distance de course 305,909 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher,
Ferrari,
h 31 min 43 s 663
(vitesse moyenne : 200,118 km/h)
Pole position Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya,
Williams-BMW,
min 13 s 114
(vitesse moyenne : 212,167 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya,
Williams-BMW,
min 16 s 079
(vitesse moyenne : 203,899 km/h)

Résultats du Grand Prix du Brésil de Formule 1 2002 qui a eu lieu sur le circuit d'Interlagos à São Paulo le 31 mars.

Sommaire

ClassementModifier

Pos. No  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 1   Michael Schumacher Ferrari 71 1 h 31 min 43 s 663 (200,118 km/h) 2 10
2 5   Ralf Schumacher Williams-BMW 71 + 0 s 588 3 6
3 3   David Coulthard McLaren-Mercedes 71 + 59 s 109 4 4
4 15   Jenson Button Renault 71 + 1 min 06 s 883 7 3
5 6   Juan Pablo Montoya Williams-BMW 71 + 1 min 07 s 563 1 2
6 24   Mika Salo Toyota 70 + 1 tour 10 1
7 16   Eddie Irvine Jaguar-Ford 70 + 1 tour 13
8 17   Pedro de la Rosa Jaguar-Ford 70 + 1 tour 11
9 10   Takuma Satō Jordan-Honda 69 + 2 tours 19
10 11   Jacques Villeneuve BAR-Honda 68 Moteur 15
11 23   Mark Webber Minardi-Asiatech 68 + 3 tours 20
12 4   Kimi Räikkönen McLaren-Mercedes 67 Écrou de roue 5
13 22   Alex Yoong Minardi-Asiatech 67 + 4 tours 22
Abd. 7   Nick Heidfeld Sauber-Petronas 61 Freins 9
Abd. 14   Jarno Trulli Renault 60 Moteur 6
Abd. 8   Felipe Massa Sauber-Petronas 41 Collision 12
Abd. 25   Allan McNish Toyota 40 Roue 16
Abd. 12   Olivier Panis BAR-Honda 25 Boîte de vitesses 17
Abd. 20   Heinz-Harald Frentzen Arrows-Ford 25 Suspension 18
Abd. 21   Enrique Bernoldi Arrows-Ford 19 Suspension 21
Abd. 2   Rubens Barrichello Ferrari 16 Panne hydraulique 8
Abd. 9   Giancarlo Fisichella Jordan-Honda 6 Moteur 14

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

StatistiquesModifier

  • 55e victoire pour Michael Schumacher.
  • 146e victoire pour Ferrari en tant que constructeur.
  • 146e victoire pour Ferrari en tant que motoriste.
  • Le footballeur Pelé, désigné pour agiter le drapeau à damiers, le brandit devant Takuma Satō et non devant le vainqueur Michael Schumacher. Lorsque celui-ci passa la ligne d'arrivée, aucun drapeau ne fut brandit car Pelé croyait avoir effectué sa tâche.