Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile de Turquie 2007

course de Formule 1

Grand Prix de Turquie 2007
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 58
Longueur du circuit 5,34 km
Distance de course 309,72 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Brésil Felipe Massa,
Ferrari,
h 26 min 42 s 161
(vitesse moyenne : 214,108 km/h)
Pole position Drapeau du Brésil Felipe Massa,
Ferrari,
min 27 s 329
(vitesse moyenne : 220,051 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen,
Ferrari,
min 27 s 295
(vitesse moyenne : 220,136 km/h)

Le Grand Prix de Turquie de Formule 1 2007, disputé sur le circuit d'Istanbul Park à Istanbul le est la 780e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la douzième du championnat 2007.

Déroulement de la courseModifier

Les Ferrari, en pneus tendres, réussissent un bon départ puisque Massa conserve l'avantage que lui procure sa pole position tandis que Räikkönen, 3e au départ, prend le meilleur sur Hamilton en pneus durs. Alonso quant à lui perd deux places en étant doublé par les deux BMW Sauber de Kubica et Heidfeld.

Alonso n'est pas dans le rythme, ce qui laisse penser (à tort) qu'il embarque beaucoup d'essence tandis qu'Hamilton, leader du championnat, tente de suivre le rythme imposé par les Ferrari qui sont un ton au-dessus des McLaren. Kimi Räikkönen fait tout son possible pour s'imposer, comme en 2005, allant jusqu'à placer le nez de sa monoplace dans les pots d'échappements de son coéquipier lorsque celui-ci commet une faute dans le virage 9. La tentative de dépassement est compromise par la Spyker de Sutil qui laisse passer Massa en fin de ligne droite et Räikkönen dans le virage, condamnant de fait tout retour du Finlandais sur le Brésilien.

A 16 tours de l'arrivée, le pneu avant droit d'Hamilton éclate, obligeant l'Anglais à un passage par les stands qui le rétrograde en cinquième place derrière Heidfeld et Alonso. Kovalainen réalise une course solide sur une Renault assez proche des BMW. Après avoir mené la course au 21e tour, il cherche, sans succès, à revenir sur Lewis Hamilton en fin de course et termine à la sixième place, Rosberg et Kubica complétant le top 8.

Essais libresModifier

Vendredi matin

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 27 s 988
2   Felipe Massa Ferrari 1 min 28 s 391 0 s 403
3   Fernando Alonso McLaren-Mercedes 1 min 28 s 222 1 s 234
4   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 28 s 261 1 s 273
5   Heikki Kovalainen Renault 1 min 29 s 346 1 s 358
6   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 29 s 403 1 s 415

Vendredi après-midi

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 28 s 469
2   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 28 s 762 0 s 293
3   Ralf Schumacher Toyota 1 min 28 s 773 0 s 304
4   Jarno Trulli Toyota 1 min 28 s 874 0 s 405
5   Felipe Massa Ferrari 1 min 28 s 884 0 s 415
6   Fernando Alonso McLaren-Mercedes 1 min 28 s 947 0 s 478

Samedi matin

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 27 s 325
2   Felipe Massa Ferrari 1 min 27 s 366 0 s 041
3   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 27 s 506 0 s 181
4   Fernando Alonso McLaren-Mercedes 1 min 27 s 743 0 s 418
5   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 28 s 058 0 s 731
6   Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 28 s 184 0 s 859

Classement des qualificationsModifier

Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1   Felipe Massa Ferrari 1 min 27 s 488 1 min 27 s 039 1 min 27 s 329
2   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 27 s 513 1 min 26 s 936 1 min 27 s 373
3   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 27 s 294 1 min 26 s 902 1 min 27 s 546
4   Fernando Alonso McLaren-Mercedes 1 min 27 s 328 1 min 26 s 841 1 min 27 s 574
5   Robert Kubica BMW Sauber 1 min 27 s 997 1 min 27 s 253 1 min 27 s 722
6   Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 28 s 099 1 min 27 s 253 1 min 28 s 037
7   Heikki Kovalainen Renault 1 min 28 s 127 1 min 27 s 784 1 min 28 s 491
8   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 28 s 275 1 min 27 s 750 1 min 28 s 501
9   Jarno Trulli Toyota 1 min 28 s 318 1 min 27 s 801 1 min 28 s 740
10   Giancarlo Fisichella Renault 1 min 28 s 313 1 min 27 s 880 1 min 29 s 322
11   Anthony Davidson Super Aguri-Honda 1 min 28 s 304 1 min 28 s 002
12   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 28 s 500 1 min 28 s 013
13   David Coulthard Red Bull-Renault 1 min 28 s 395 1 min 28 s 100
14   Rubens Barrichello Honda 1 min 28 s 792 1 min 28 s 188
15   Jenson Button Honda 1 min 28 s 373 1 min 28 s 220
16   Alexander Wurz Williams-Toyota 1 min 28 s 360 1 min 28 s 390
17   Vitantonio Liuzzi Toro Rosso-Ferrari 1 min 28 s 798
18   Ralf Schumacher Toyota 1 min 28 s 809
19   Takuma Satō Super Aguri-Honda 1 min 28 s 953
20   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 1 min 29 s 408
21   Adrian Sutil Spyker-Ferrari 1 min 29 s 861
22   Sakon Yamamoto Spyker-Ferrari 1 min 31 s 479


 
La grille de départ du Grand Prix

Classement de la courseModifier

Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 5   Felipe Massa Ferrari 58 1 h 26 min 42 s 161 (214,108 km/h) 1 10
2 6   Kimi Räikkönen Ferrari 58 +2 s 275 3 8
3 1   Fernando Alonso McLaren-Mercedes 58 +26 s 181 4 6
4 9   Nick Heidfeld BMW Sauber 58 +39 s 674 6 5
5 2   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 58 +45 s 085 2 4
6 4   Heikki Kovalainen Renault 58 +46 s 169 7 3
7 16   Nico Rosberg Williams-Toyota 58 +55 s 778 8 2
8 10   Robert Kubica BMW Sauber 58 +56 s 707 5 1
9 3   Giancarlo Fisichella Renault 58 +59 s 491 10
10 14   David Coulthard Red Bull-Renault 58 +1 min 11 s 009 13
11 17   Alexander Wurz Williams-Toyota 58 +1 min 19 s 628 14
12 11   Ralf Schumacher Toyota 57 +1 tour 16
13 7   Jenson Button Honda 57 +1 tour 21
14 23   Anthony Davidson Super Aguri-Honda 57 +1 tour 11
15 18   Vitantonio Liuzzi Toro Rosso-Ferrari 57 +1 tour 15
16 12   Jarno Trulli Toyota 57 +1 tour 9
17 8   Rubens Barrichello Honda 57 +1 tour 22
18 22   Takuma Satō Super Aguri-Honda 57 +1 tour 17
19 19   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 57 +1 tour 18
20 21   Sakon Yamamoto Spyker-Ferrari 56 +2 tours 20
21 20   Adrian Sutil Spyker-Ferrari 53 Pression d'essence 19
Abd. 15   Mark Webber Red Bull-Renault 9 Hydraulique 12

Légende:

  • Abd = Abandon

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

Pilotes
Pos Pilote Écurie Points
1   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 84
2   Fernando Alonso McLaren-Mercedes 79
3   Felipe Massa Ferrari 69
4   Kimi Räikkönen Ferrari 68
5   Nick Heidfeld BMW Sauber 47
6   Robert Kubica BMW Sauber 29
7   Heikki Kovalainen Renault 19
8   Giancarlo Fisichella Renault 17
9   Alexander Wurz Williams-Toyota 13
10   Nico Rosberg Williams-Toyota 9
11   David Coulthard Red Bull-Renault 8
12   Mark Webber Red Bull-Renault 8
13   Jarno Trulli Toyota 7
14   Ralf Schumacher Toyota 5
15   Takuma Satō Super Aguri-Honda 4
16   Sebastian Vettel BMW Sauber 1
17   Jenson Button Honda 1
Constructeurs
Pos Écurie Points
1   McLaren-Mercedes 148
2   Ferrari 137
3   BMW Sauber 77
4   Renault 36
5   Williams-Toyota 22
6   Red Bull-Renault 16
7   Toyota 12
8   Super Aguri-Honda 4
9   Honda 1

À la suite de l'affaire d'espionnage, les points de l'écurie McLaren seront rétroactivement supprimés le 13 septembre 2007 par décision du Conseil Mondial de la FIA.

À noterModifier

  • 5e victoire de sa carrière pour Felipe Massa.
  • 8e pole position de sa carrière pour Felipe Massa.
  • 198e victoire pour Ferrari en tant que constructeur et motoriste.
  • 74e doublé pour Ferrari.
  • 100e Grand Prix pour Toyota.
  • Kimi Räikkönen a réalisé un meilleur tour en course plus rapide que la pole position établie par son coéquipier Felipe Massa (1 min 27 s 295 au 57e tour contre 1 min 27 s 329).
  • Felipe Massa, détenteur de la pole position et vainqueur de l'épreuve a raté le hat trick lorsque Kimi Räikkönen lui a ravi le meilleur tour en course lors de l'avant-dernière boucle du Grand Prix.
  • À l'issue du GP de Turquie 2007, Fernando Alonso demeure le seul pilote à avoir inscrit des points lors de chacune des épreuves.
  • À l'issue du GP de Turquie 2007, les quatre pilotes en tête au championnat du monde (Alonso, Hamilton, Raïkkonen et Massa) se partagent équitablement les victoires avec 3 victoires chacun en 12 épreuves.
  • Geoffrey Willis, qui a rejoint Red Bull Technology au début de l’été, participe à Istanbul à son premier GP sous ses nouvelles couleurs. Ancien aérodynamicien chez Williams (de 1991 à 2001), puis directeur technique en 2002 chez BAR devenue Honda Racing F1 Team, Willis occupe ce même poste désormais chez Red Bull Technology.