Grand Prix automobile de Paris

Grand Prix de Paris
Tracé de la course
Données de course
Longueur du circuit 12,504 km
Distance de course  km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur 1955 Drapeau de l'Italie Piero Taruffi,
Ferrari,
Record du tour en course 1955 ,
,

Le Grand Prix automobile de Paris ou Coupe de Paris est une épreuve de course automobile qui a lieu pour la première fois en 1939 et chaque année à partir de 1945 à 1952 sur l'Autodrome de Linas-Montlhéry ou au bois de Boulogne à proximité de Paris.

HistoireModifier

 
Tracé du circuit à travers le bois de Boulogne en 1945.
 
Jean-Pierre Wimille vainqueur de la Coupe de la Résistance, au bois de Boulogne en 1946 sur Alfa Romeo Tipo 308.

Le , quelques mois après la Libération se tient cette épreuve qui est la première en Europe depuis 1939. Jean-Pierre Wimille remporte cette course, alors appelée "Coupe des Prisonniers". Il s'agit de l'antépénultième[1] victoire -cependant la dernière sur un circuit français- de Bugatti dans une course automobile en France.

PalmarèsModifier

Année Vainqueur Voiture Circuit Résultats
1939   Jean-Pierre Wimille   Bugatti Linas-Montlhéry Résultats
1940–1944 Non couru
1945   Jean-Pierre Wimille   Bugatti Bois de Boulogne Résultats
1946   Jean-Pierre Wimille   Alfa Romeo Bois de Boulogne Résultats
1947   Jean-Pierre Wimille   Alfa Romeo Bois de Boulogne Résultats
1948   Yves Giraud Cabantous   Talbot Linas-Montlhéry Résultats
1949   Philippe Étancelin   Talbot-Lago Linas-Montlhéry Résultats
1950   Georges Grignard   Talbot-Lago Linas-Montlhéry Résultats
1951   Giuseppe Farina   Maserati Bois de Boulogne Résultats
1952   Piero Taruffi   Ferrari Linas-Montlhéry Résultats

RemarqueModifier

Ultérieurement, plusieurs épreuves de Grand Tourisme avec la dénomination "GP de Paris" se sont encore déroulées à Linas-Montlhéry organisées par l'AGACI, en 1967 (vainqueur Robert Buchet sur Porsche 906)[2], 1968 (vainqueur le belge Alain Dex sur Lotus Elan)[3] et 1969 (vainqueur Joakim Bonnier sur Lola T70 Mk.3B GT)[4], mais également en Sport-prototypes, en 1968 (vainqueur Johnny Servoz-Gavin sur Matra M630)[5] et 1974[6].

Notes et référencesModifier

  1. (suivront encore Gransden Lodge en 1946 et le Rallye des Alpes françaises en 1947)
  2. Grand Prix de Paris GT 1967 (RacingSportsCars).
  3. Grand Prix de Paris GT 1968 (RacingSportsCars).
  4. Grand Prix de Paris GT 1969 (RacingSportsCars).
  5. Grand Prix de Paris Sport-Prototypes 1968 (RacingSportsCars).
  6. Grand Prix de Paris Sport-Prototypes 1974 (RacingSportsCars).

Source de traductionModifier