Grand Prix automobile de Cuba

compétition sportive
Grand Prix de Cuba
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 50
Longueur du circuit 5,21 km
Distance de course 260,50 km
Résultats
Vainqueur 1960 Stirling Moss,
Maserati,
Pole position 1960 Stirling Moss,
Maserati,
Record du tour en course 1960 Stirling Moss,
Maserati,

Le Grand Prix de Cuba est une course automobile, qui s'est déroulée sous cette appellation à la fin des années 1950 et qui a eu lieu pour la dernière fois en 1960.

Photo d'une voiture à l'arrêt, avec son pilote et son mécanicien embarqué, ainsi qu'un officiel de course, à côté.
Ernesto Carricaburu, vainqueur des 100 miles de Cuba 1905 sur Mercedes 90 hp (aux ordres du starter).

L'événement le plus marquant de l'histoire de cette compétition est l'enlèvement du champion du monde de Formule 1 Juan Manuel Fangio par les rebelles anti-gouvernementaux liés au Mouvement du 26-Juillet le 23 février 1958.

HistoireModifier

La course est créée en 1957 lorsque le gouvernement Batista envisagea la création d'un événement pour attirer les touristes fortunés, en particulier ceux venant des États-Unis. Un circuit urbain est établi sur la Malecón, sur le front de mer de La Havane. La course est remportée par Fangio au volant d'une Maserati 300, devant Carroll Shelby au volant d'une Ferrari 410 et Alfonso de Portago dans une Ferrari 860.

 
Le Grand Prix de 1958.

L'année suivante, à la veille de l'épreuve, Fangio est enlevé à son hôtel par un homme armé le dimanche 23 février 1958. Le gouvernement cubain ordonne de continuer l'événement qui a lieu le lundi 24. Stirling Moss et Masten Gregory mènent la course jusqu'au sixième tour lorsque, près de l'ambassade des États-Unis, la Ferrari du pilote hispano-cubain Armando García Cifuentes « quitta la piste et renversa près de cent spectateurs, laissant un bilan de six morts et trente blessés graves. Le drapeau rouge ne fut pas levé et le chaos entre les pilotes fut indescriptible. Certains continuèrent, d'autres revinrent aux stands : la confusion était totale »[1]. Le classement de la course est celui du cinquième tour. García Cifuentes n'abandonnera la compétition qu'en 1967.

En raison de la révolution menée par Fidel Castro, la course est annulée en 1959. Elle a lieu de nouveau en 1960, cette fois-ci sur des routes autour d'un aérodrome militaire. Moss, au volant d'une Maserati Birdcage pour l'équipe America Camoradi, l'emporte devant Pedro Rodriguez sur une Ferrari 250 Testa Rossa et Masten Gregory sur une Porsche 718.

PalmarèsModifier

Palmarès du Grand Prix automobile de Cuba
Année Vainqueur Voiture Circuit Résultats
1905   Ernesto Carricaburu   Mercedes 90HP La Havane Résultats
1906   Victor Demogeot   Darracq 80HP La Havane Résultats
1907-1956 Non couru
1957   Juan Manuel Fangio   Maserati 300S Malecón Résultats
1958   Stirling Moss   Ferrari 335 S Malecón Résultats
1959 Non couru
1960   Stirling Moss   Maserati Birdcage Camp Freedom Résultats

RemarquesModifier

  • La "Course cubaine" internationale est établie à la mi-, à la suite de l'affiliation du Havana Automobile Club à l'International Association of Automobile Racing. Appelée Arroya Arenas-San Cristobel-Arroya Arenas, elle se dispute sur un aller-retour La Havanne-San Cristóbal.
  • Il s'agit de la deuxième course automobile organisée dans l'île, la première ayant eu lieu en grâce au garagiste local Honoré Lainé, pour fêter la fondation du Havana Automobile Club dont il était membre.
  • Le grand prix de 1958, l'enlèvement de Fangio et l'accident meurtrier de Cifuentes sont cités dans le film de Chris Marker Cuba sí (à 25 min 17 s).

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Cuban Grand Prix » (voir la liste des auteurs).
  1. « Un tributo al chueco... Secuestro en Cuba, 1958 », sur www.jmfangio.org (consulté le )