Grand Prix automobile de Bourgogne

Le Grand Prix automobile de Bourgogne est un Grand Prix organisé à quatre reprises, à la fin des années 1920 (au mois de mai) et après la guerre (début juillet), à Dijon, sur un circuit de 18 kilomètres de longueur (17.5 en 1928 et 1929). Il offrit la particularité d'accueillir diverses pilotes féminines.

HistoireModifier

La première édition dure six heures (d'où son appellation exacte de 6 Heures de Bourgogne), associant Formula libre et cyclecars. 627,5 kilomètres sont à parcourir.

La deuxième est ramenée à quatre heures (l'unique édition dénommée Coupe de Bourgogne), soit près de 490 kilomètres. À cette occasion, la française Janine Jennky devient la première femme pilote automobile à remporter un Grand Prix mixte (Lucy Schell parvenant à obtenir une quatrième place à bord d'une Bugatti Type 37A). Les voiturettes deviennent elles aussi admises.

La troisième passe à 525 kilomètres (mais, elle est dénommée IIe Grand Prix de Bourgogne), accomplis par le vainqueur en h 47 min 35 s 2. Le nombre de participants double presque, car les organisateurs acceptent en plus un grand nombre de voitures de sport type SportsCars (la première classée étant une Mercedes SS avec Marcel Violet). Janine Jennky ne se qualifie pas.

La quatrième édition (le IIIe Grand Prix de Bourgogne) consiste à parcourir 206 kilomètres, le circuit dépassant désormais à peine les 2 kilomètres (soit 100 tours bouclés pour le premier).

PalmarèsModifier

Palmarès de la course[1],[2]
Année Vainqueur Voiture
1927   Raymond Leroy Bugatti Type 35C
1928   Janine Jennky Bugatti Type 35C
1929   « Georges Philippe » Bugatti Type 35C
1930-1945 Non disputé
1946   Jean-Pierre Wimille Alfa Romeo 8C 308

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier