Grand Hapalémur

espèce de mammifères

Prolemur simus

Le Grand Hapalémur (Prolemur simus, anciennement Hapalemur simus) est un primate lemuriforme de la famille des Lemuridae et l'unique espèce du genre monotypique Prolemur. Il fait partie de la liste des 100 espèces les plus menacées au monde établie par l'UICN en 2012.

DénominationsModifier

CaractéristiquesModifier

Le Grand Hapalémur se distingue de l'Hapalémur gris et de l'Hapalémur doré par sa taille plus grande (2,4 kg pour un mâle adulte) et son pelage gris plus sombre.

Écologie et comportementModifier

AlimentationModifier

Le Grand Hapalémur se nourrit presque exclusivement de bambous (98 %).

ReproductionModifier

Habitat et répartitionModifier

 
Répartition du Grand Hapalémur à Madagascar.

Le Grand Hapalémur vit notamment dans les forêts humides de la région du Parc national de Ranomafana (Madagascar) où il coexiste avec les deux autres espèces d'Hapalémurs.

ClassificationModifier

Le Grand Hapalémur était auparavant connu sous le nom scientifique de Hapalemur simus[1],[2].

Menaces et conservationModifier

Cette espèce de lémuriens est la plus touchée par les activités humaines telles que le déboisement dans des buts agricoles (principalement pour augmenter la surface des terres cultivées et les rendements) et la construction de routes. Il ne resterait en 2012 qu'environ 500 individus en milieu sauvage[3].

En milieu naturel, 90 % des forêts originelles où ils vivent à Madagascar ont été détruites par les activités humaines. À Madagascar, des équipes vétérinaires et scientifiques, notamment du parc zoologique de Paris, organisent et participent à plusieurs programmes de protection des lémuriens et donc du grand hapalémur. En collaboration étroite avec des organismes malgaches, ils participent à des inventaires de population, des études génétiques et des campagnes de sensibilisation des habitants. Le Parc Zoologique de Paris prend part à des programmes de gestion des populations sauvages et captives, et travaillent au renforcement des populations dans leur habitat, à Madagascar (translocations, et éventuellement réintroductions[4]).

Il existe un programme d'élevage conservatoire de cette espèce en captivité. Initié en Europe, ce programme européen pour les espèces menacées (EEP) a été créé par une scientifique du Parc zoologique de Paris en 2007[5],[6]. Mi-2019, 26 individus étaient ainsi présents dans sept institutions zoologiques européennes, dont quatre françaises (Asson, Besançon, Lyon et Paris)[7].

Notes et référencesModifier

  1. Patricia C. Wright et al., « The Crisis of the Critically Endangered Greater Bamboo Lemur (Prolemur simus) », Primate Conservation, no 23 (2008), p. 5-17.
  2. C.P. Groves, Primate Taxonomy, Smithsonian Institution Press, Washington, DC., 2001.
  3. (en) « Greater Bamboo Lemur », sur iucnredlist.org (consulté le )
  4. Programme de conservation des lémures de Madagascar sur le site du parc zoologique de Paris.
  5. « Qui sommes-nous ? | Helpsimus » (consulté le )
  6. (en) « EAZA Breeding Programme Overview », sur eaza.net, (consulté le )
  7. (en) « ZIMS - Species holding - Prolemur simus », sur zims.species360.org (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxonomiquesModifier

Hapalemur simusModifier

Prolemur simusModifier