Grímsey

île en Islande

Grímsey est une petite île islandaise située à 40 km au nord de la côte de l'Islande, directement sur le cercle Arctique.

Grímsey
Côte de Grímsey
Côte de Grímsey
Géographie
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Localisation Mer du Groenland (Océan Arctique)
Coordonnées 66° 32′ 37″ N, 18° 00′ 05″ O
Superficie 5,3 km2
Point culminant non nommé (105 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Région Norðurland eystra
Comté Eyjafjarðarsýsla
Municipalité Akureyri
Démographie
Population 86 hab. (2011)
Densité 16,23 hab./km2
Plus grande ville Grímsey
Autres informations
Fuseau horaire UTC±00:00
Site officiel http://www.grimsey.is/
Géolocalisation sur la carte : océan Arctique
(Voir situation sur carte : océan Arctique)
Grímsey
Grímsey
Géolocalisation sur la carte : Islande
(Voir situation sur carte : Islande)
Grímsey
Grímsey
Île en Islande

GéographieModifier

Grímsey mesure 5,3 km2 de superficie[1] pour une altitude maximale de 105 m. La terre la plus proche est l'île de Flatey, 39,4 km plus au sud. Grímsey n'est cependant pas la terre la plus au nord de l'Islande, l'îlot de Kolbeinsey, 74 km au nord-ouest, détenant ce titre.

ClimatModifier

Le climat à Grímsey est selon la classification de Köppen de type ET (toundra). L'hiver (de janvier à mars), les températures varient entre -5°C et 0°C (il y fait rarement en dessous de -10°C). Les étés y sont également assez frais, avec des températures ne dépassant que rarement les 15 °C en juillet.

Démographie et transportModifier

Grímsey est cependant la région habitée le plus au nord du pays et comptait, en 2004, 92 habitants (61 habitants en 2018). Administrativement, la municipalité de Grímseyjarhreppur a été rattachée à la municipalité de Akureyri en 2009 à la suite d'un référendum[2]. L'industrie principale est la pêche. L'île est reliée au reste du pays trois fois par semaine par un ferry qui rejoint Dalvík. Elle possède un petit aéroport (code IATA GRY) et des vols réguliers sont assurés entre l'île et Akureyri.

Culture populaireModifier

L'île de Grímsey sert de cadre à une partie de l'intrigue du roman Temps glaciaires de Fred Vargas[3].

RéférencesModifier

  1. (en) « Iceland in statistics » (consulté le )
  2. (en) Grímsey and Akureyri Merge into One Municipality
  3. Francis Richard, « Temps glaciaires, de Fred Vargas », sur contrepoints.org, (consulté le ).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier