Grève étudiante

événement au cours duquel des étudiants cessent d'aller en cours

Une grève étudiante est un événement au cours duquel des étudiants cessent d'aller en cours et bloquent généralement l'accès des salles de cours aux autres étudiants et aux professeurs, et manifestent.

Étudiants manifestant contre le CPE en 2006

Les grèves étudiantes sont une forme courante de mobilisation des étudiants dans le monde. Elles sont votées en assemblées générales au sein de chaque établissement. Il ne s'agit pas d'une grève au sens traditionnel ou au sens juridique du terme puisque les étudiants ne sont pas des salariés ou même des producteurs et n'ont pas de revendications professionnelles au sens strict. Les revendications portent souvent sur les conditions d'enseignement et de la vie étudiante mais également sur des causes social ou écologiste.

La charte de Grenoble définit l'étudiant comme un jeune travailleur et affirme entre autres qu'il doit disposer du plein exercice des droits syndicaux. Si on accepte cette vision, l'étudiant, en tant que travailleur, doit disposer du droit de grève[À attribuer].

Université Clermont II : Étudiants manifestant lors du mouvement du printemps 2006

En France en 2006, le mouvement étudiant contre la loi pour l'égalité des chances, qui comprenait le CPE, fait abandonner le projet.

Grandes grèves étudiantesModifier

 
Grande manifestation du contre la hausse des frais de scolarité pendant la Grève étudiante québécoise de 2012.

FranceModifier

États-UnisModifier

QuébecModifier

InternationalModifier

RéférencesModifier

Article connexeModifier