Gouvernorat du Grand-Alger

Le Gouvernorat du Grand-Alger est une division administrative algérienne créée le [1],[2] en remplacement de la wilaya d'Alger et administrée par un ministre gouverneur, Cherif Rahmani, au lieu d'un wali. Le gouvernorat du Grand-Alger est dissous le [3], l'entité administrative redevient une wilaya[4],[5].

HistoriqueModifier

Lors du découpage administratif de 1984[6],[7],[8], la wilaya d'Alger est composée de trente-trois communes :

La création du gouvernorat du Grand-Alger entraine le transfert de vingt-cinq communes des wilayas de Blida, Boumerdès et Tipaza vers la nouvelle entité territoriale, portant ainsi son nombre de communes de trente-trois à cinquante-sept :


 
Communes du Gouvernorat du Grand-Alger (codes ONS) : 01. Alger-Centre • 02. Sidi M'Hamed • 03. El Madania • 04. Hamma - Annasser • 05. Bab El Oued • 06. Bologhine Ibn Ziri • 07. Casbah • 08. Oued Koriche • 09. Bir Mourad Raïs • 10. El Biar • 11. Bouzareah • 12. Birkhadem • 13. El Harrach • 14. Baraki • 15. Oued Smar • 16. Bourouba • 17. Hussein Dey • 18. Kouba • 19. Bachdjerrah • 20. Dar El Beïda • 21. Bab Ezzouar • 22. Ben Aknoun • 23. Dely Ibrahim • 24. El Hammamet • 25. Raïs Hamidou • 26. Djasr Kasentina • 27. El Mouradia • 28. Hydra • 29. Mohammadia • 30. Bordj El Kiffan • 31. El Magharia • 32. Beni Messous • 33. Les Eucalyptus • 34. Birtouta • 35. Tessala El Merdja • 36. Ouled Chebel • 37. Sidi Moussa • 38. Aïn Taya • 39. Bordj El Bahri • 40. El Marsa • 41. H'Raoua • 42. Rouïba • 43. Reghaïa • 44. Aïn Benian • 45. Staoueli • 46. Zeralda • 47. Mahelma • 48. Rahmania • 49. Souidania • 50. Cheraga • 51. Ouled Fayet • 52. El Achour • 53. Draria • 54. Douera • 55. Baba Hassen • 56. Khraicia • 57. Saoula

L'ordonnance no 97-15 du [2] organise le Gouvernorat du Grand-Alger en arrondissements urbains (communes urbaines) et en communes. Les communes urbaines constituant la ville d'Alger. La répartition des arrondissements urbains (vingt-huit) et des communes (vingt-neuf) est la suivante :

  • Arrondissements urbains (ville d'Alger) : Alger-Centre, Sidi M'Hamed, El Madania, Hamma - Annasser, Bab El Oued, Bologhine Ibn Ziri, Casbah, Oued Koriche, Bir Mourad Raïs, El Biar, Bouzareah, El Harrach, Bourouba, Hussein Dey, Kouba, Bachdjarrah, Bab Ezzouar, Ben Aknoun, Dely Ibrahim, El Hammamet, Raïs Hamidou, Djasr Kasentina, El Mouradia, Hydra, El Magharia, Beni Messous, Les Eucalyptus, Mohammadia.
  • Communes : Birkhadem, Baraki, Dar El Beïda, Bordj El Kiffan, Oued Smar, Birtouta, Tessala El Merdja, Ouled Chebel, Sidi Moussa, Aïn Taya, Bordj El Bahri, El Marsa, H'Raoua, Rouïba, Reghaïa, Aïn Benian, Staoueli, Zeralda, Mahelma, Rahmania, Souidania, Cheraga, Ouled Fayet, El Achour, Draria, Douera, Baba Hassen, Khraicia, Saoula


 
Arrondissements et communes du Gouvernorat du Grand-Alger.


La décision du Conseil constitutionnel du [3] considère que l'ordonnance du est inconstitutionnelle car elle ne respecte pas la Constitution algérienne qui spécifie que les collectivités territoriales de l'État sont la commune et la wilaya, et que le découpage territorial du pays se limite exclusivement à ces deux collectivités. Le gouvernorat du Grand-Alger est alors dissous le l'entité territoriale redevient une wilaya.

Notes et référencesModifier

  1. Journal officiel algérien no 1997-38 du 4 juin 1997, ordonnance no 97-14 du 31 mai 1997 relative à l'organisation territoriale de la wilaya d'Alger, p. 4.
  2. a et b Journal officiel algérien no 1997-38 du 4 juin 1997, ordonnance no 97-15 du 31 mai 1997 fixant le statut particulier du Gouvernorat du Grand-Alger, p. 5.
  3. a et b Journal officiel algérien no 2000-07 du 28 février 2000, décision du Conseil Constitutionnel no 02/do/cc/2000 du 27 février 2000 relative à la constitutionnalité de l'ordonnance no 97-15 du 31 mai 1997 fixant le statut particulier du Gouvernorat du Grand-Alger ; p. 3.
  4. Journal officiel algérien no 2000-09 du 2 mars 2000, ordonnance no 2000-01 du 1 mars 2000 relative à l'administration de la wilaya d'Alger et des communes qui en dépendent consécutivement à la décision n° 02/do/cc/2000 du 27 février 2000; p 3.
  5. Journal officiel algérien no 2000-09 du 2 mars 2000, décret présidentiel no 2000-45 de 1er mars 2000 portant modification du décret présidentiel no 97-292 du 2 aout 1997 fixant l'organisation administrative du Gouvernorat du Grand-Alger, p. 4.
  6. Journal officiel algérien no 84-06 du 7 février 1984, loi no 84-09 du 4 février 1984], relative à l'organisation territoriale du pays, p. 101 et suivantes.
  7. Journal officiel algérien no 84-14 du 3 avril 1984, décret no 84-79 du 3 avril 1984, fixant les noms et chefs-lieux des wilayas ; p. 295 et suivantes.
  8. Journal officiel algérien no 84-67 du 19 décembre 1984, décret no 84-365 du 1er décembre 1984, fixant la composition, la consistance et les limites territoriales des communes, p. 147 et suivantes.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier