Ouvrir le menu principal

Gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud

Représentant du monarque d'Australie en Nouvelle-Galles du Sud
Flag of the Governor of New South Wales.svg

Le gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud est le représentant à l'État australien de la Nouvelle-Galles du Sud du chef de l'État Élisabeth II, reine d'Australie. Le gouverneur effectue les mêmes taches constitutionnelle et cérémonielle au niveau de l'État que le gouverneur général d'Australie au niveau national.

Le poste de gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud est le plus ancien poste constitutionnel d'Australie. Le capitaine Arthur Phillip a été le premier tenant du poste à partir du 7 février 1788, quand la colonie de la Nouvelle-Galles du Sud, la première installation britannique en Australie, a été officiellement fondée. Les premiers gouverneurs ont détenu un pouvoir quasiment autocratique, dû à la distance avec la Grande-Bretagne et à la pauvreté des communications de l'époque, jusqu'en 1824 quand le conseil législatif de Nouvelle-Galles du Sud a été créé pour conseiller le gouverneur[1].

En accord avec le système de Westminster de gouvernement parlementaire, le gouverneur agit uniquement sur les conseils du Premier Ministre de Nouvelle-Galles du Sud. Néanmoins il a le pouvoir exceptionnel de la couronne et a le droit de démettre le Premier Ministre. Ce pouvoir n'a été exercé qu'une fois en 1932 lorsque Philip Game a démis Jack Lang de ses fonctions.

L'article Gouverneurs des États australiens détaille le poste de gouverneur et son historique.

Liste des gouverneurs de Nouvelle-Galles du SudModifier

RéférencesModifier