Ouvrir le menu principal

Gouvernement du Pays Basque
(eu) Eusko Jaurlaritza
(es) Gobierno Vasco
Logo de l'organisation
Carte de l'organisation
Situation
Région Pays basque
Création 1980 depuis la récente constitution, 1936 depuis la Seconde République
Type Gouvernement autonome
Siège Lakua C/ Donostia-San Sebastián, 1, Vitoria-Gasteiz
Langue Castillan et basque
Budget 10,449 milliards (2012)
Organisation
Effectifs 78,000
Lehendakari Iñigo Urkullu Rentería
Personnes clés José Antonio Aguirre, José Antonio Ardanza, Juan José Ibarretxe

Site web www.euskadi.eus

Le Gouvernement basque (Eusko Jaurlaritza en basque) est l'instance exécutive de la Communauté autonome basque. Il est composé du lehendakari (chef du Gouvernement Basque) qui est élu par le Parlement basque tous les quatre ans, et par les conseillers que lui-même choisit. Son siège se trouve dans le quartier de Lakua, au Palacio de Ajuria Enea, à Vitoria-Gasteiz.

Sommaire

PrésentationModifier

L'actuel Lehendakari est Iñigo Urkullu (PNV-EAJ) depuis le 21 octobre 2012, à la tête du parti nationaliste basque

HistoireModifier

 
Siège de la Présidence du gouvernement basque.

Premier gouvernement de 1936Modifier

  • Lehendakari et Conseiller à la Défense : José Antonio Aguirre (PNV)
  • Vice-lehendakari et Conseiller à la Justice et à la Culture : Jesús María de Leizaola (PNV)
  • Conseiller à l'Intérieur : Telesforo Monzón (PNV)
  • Conseiller aux Finances : Heliodoro de la Torre (PNV)
  • Conseiller à l'Industrie : Santiago Aznar (PSE)
  • Conseiller au Travail, à la Prévision et à la Communication : Juan de los Toyos (PSE)
  • Conseiller à l'Assistance Sociale : Juan Gracia (PSE)
  • Conseiller aux Travaux Publics : Juan Astigarrabía (PCE)
  • Conseiller au Commerce et au Ravitaillement : Ramón María de Aldasoro (Unión Republicana)
  • Conseiller à la Santé : Alfredo Espinosa (Unión Republicana)
  • Conseiller à l'Agriculture et à la Pêche : Gonzalo Nárdiz (ANV)

Composition actuelle du gouvernement basqueModifier

Le gouvernement basque présidé par Iñigo Urkullu depuis 2012 repose sur une alliance avec le PSOE. Le Lehendakari a été réélu à ses fonctions en 2016 au cours des élections autonomes.

Fonction Nom Parti politique
Lehendakari Iñigo Urkullu PNV-EAJ
Porte-parole du gouvernement

Fonction publique

Josu Erkoreka PNV-EAJ
Libertés et justice Maria Jesus San Jose PSOE
Développement économique et infrastructures Arantza Tapia Otaegi PNV-EAJ
Sécurité intérieure Estefania Beltran de Heredia PNV-EAJ
Trésor Pedro Azpiazu PNV-EAJ
Santé et salubrité publique Jon Darpon Sierra PNV-EAJ
Education Cristina Uriarte Toledo Indépendant
Culture Bingen Zupiria PNV-EAJ
Environnement, aménagement, territoire et logement Iñaki Arriola PSOE
Emploi et politique sociale Beatriz Artolazabal PNV-EAJ
Tourisme, commerce et consommation Alfredo Retortillo PSOE

Liste des lehendakariModifier

Titulaire Dates de mandat Parti Remarque
  José Antonio Aguirre (23 ans, 5 mois et 15 jours) EAJ/PNV Élu sous la IIe République, il est en exil à partir de pour fuir le régime franquiste.

Il meurt en fonction.

  Jesús María Leizaola (17 ans, 10 mois et 26 jours) EAJ/PNV Il est en exil tout au long de son mandat.

Cependant, il se maintient symboliquement jusqu'au .

  Ramón Rubial (1 an, 3 mois et 23 jours) PSOE Il porte le titre de « Président du Conseil général ».
  Carlos Garaikoetxea (5 ans, 7 mois et 17 jours) EAJ/PNV Il porte le titre de « Président du Conseil général » jusqu'au .

Il est le premier lehendakari démocratiquement élu depuis la guerre civile.

  José Antonio Ardanza (13 ans, 11 mois et 7 jours) EAJ/PNV Il détient le record de longévité officielle.
  Juan José Ibarretxe (10 ans, 4 mois et 5 jours) EAJ/PNV Il échoue à faire voter une réforme du statut d'autonomie accordant au Pays basque le droit à l'autodétermination.
  Patxi López (3 ans, 7 mois et 8 jours) PSOE Il est le premier lehendakari à ne pas appartenir au PNV et à gouverner sans son soutien ou sa participation.
  Iñigo Urkullu Depuis le (6 ans, 8 mois et 2 jours) EAJ/PNV Il gouverne en minorité jusqu'en , puis avec le soutien inattendu des socialistes.

Il joue un rôle de médiateur officieux dans la crise indépendantiste catalane de 2017.

Notes et référencesModifier

SourcesModifier