Gouvernement Pierre Waldeck-Rousseau

Gouvernement Pierre Waldeck-Rousseau

Troisième République

Description de l'image defaut.svg.
Président de la République Émile Loubet
Président du Conseil Pierre Waldeck-Rousseau
Formation
Fin
Durée 2 ans, 11 mois et 12 jours
Composition initiale
Représentation
majorité parlementaire
531 / 585
Drapeau de la France

Le gouvernement Pierre Waldeck-Rousseau est le gouvernement de la Troisième République en France du au . D'une durée de presque trois ans, il détient le record de longévité des cabinets de la IIIe République[1]. La violence des passions engendrée par l'affaire Dreyfus provoque la formation d'une union nationale visant à combattre la montée des extrêmes.

La séance d'investiture qui a lieu le , est toutefois houleuse du fait de la présence au gouvernement du général Galliffet, le massacreur de la Commune, et de Millerand, transfuge du Parti socialiste[2]. Le gouvernement obtient une courte majorité ce qui ne l'empêchera pas de durer près de trois ans.

CompositionModifier

Président du ConseilModifier

Image Fonction Nom Parti
  Président du Conseil Pierre Waldeck-Rousseau Modérés puis ARD

MinistresModifier

Image Fonction Nom Parti
  Ministre des Affaires étrangères Théophile Delcassé RI
  Ministre de la Justice Ernest Monis Radical puis PRRRS
  Ministre de l'Intérieur et des Cultes Pierre Waldeck-Rousseau Modérés puis ARD
  Ministre de la Guerre Gaston de Galliffet Sans étiquette
  Louis André
(à partir du 29/05/1900)
Sans étiquette
  Ministre des Finances Joseph Caillaux Modérés puis ARD
  Ministre de la Marine Jean-Marie de Lanessan RI
  Ministre des Colonies Albert Decrais Modérés puis ARD
  Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts Georges Leygues Modérés puis ARD
  Ministre des Travaux publics Pierre Baudin Radical puis PRRRS
  Ministre de l'Agriculture Jean Dupuy Modérés puis ARD
  Ministre du Commerce, de l'Industrie, des Postes et Télégraphes Alexandre Millerand SI

Sous-secrétaire d'ÉtatModifier

Image Fonction Nom Parti
  Sous-secrétaire d'État aux Postes et Télégraphes Léon Mougeot Radical puis PRRRS

BilanModifier

Voir Pierre Waldeck-Rousseau#La constitution d'un gouvernement de Défense républicaine et Pierre Waldeck-Rousseau#La politique du cabinet Waldeck-Rousseau.

Fin du gouvernement et passation des pouvoirsModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier