Ouvrir le menu principal

Gouvernement Konstantínos Karamanlís V

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir gouvernement Karamanlís.
Gouvernement Konstantínos Karamanlís V
(el) Κυβέρνηση Εθνικής Ενότητας

République hellénique

Description de cette image, également commentée ci-après
Le Premier ministre Konstantínos Karamanlís.
Chef de l'État Phaídon Gizíkis
Premier ministre Konstantínos Karamanlís
Formation
Fin
Durée 3 mois et 28 jours
Composition initiale
Coalition ERE-EK
Ministres 10
Femmes 0
Hommes 10
Drapeau de la Grèce

Le gouvernement Konstantínos Karamanlís V (en grec moderne : Κυβέρνηση Εθνικής Ενότητας, littéralement « gouvernement d'union nationale ») est le gouvernement de la République hellénique entre le 24 juillet et le 21 novembre 1974, durant la transition vers la démocratie.

Il est dirigé par le conservateur Konstantínos Karamanlís, ancien Premier ministre du royaume de Grèce et figure de l'opposition à la dictature des colonels. Il succède au gouvernement d'Adamántios Androutsópoulos, contraint à la démission par l'invasion turque de Chypre, et cède le pouvoir au gouvernement Karamanlís VI après que la Nouvelle Démocratie a remporté une solide majorité aux élections libres de novembre 1974.

HistoriqueModifier

Dirigé par l'ancien Premier ministre conservateur Konstantínos Karamanlís, ce gouvernement est constitué de l'Union nationale radicale (ERE) et l'Union du centre (EK).

Il est formé à la suite de la démission d'Adamántios Androutsópoulos, au pouvoir depuis novembre 1973.

Il succède donc au gouvernement Androutsópoulos, mis en place par le régime militaire du général Dimítrios Ioannídis.

Le régime de Ioannídis soutient le 15 juillet 1974 l'organisation d'un coup d'État à Chypre dans l'objectif de réunir l'île à la Grèce. En réaction, l'armée turque envahit le nord de Chypre dans le but annoncé de protéger la minorité turque présente sur l'île. Cet échec marque de facto la fin du régime des colonels, qui font appel à Konstantínos Karamanlís, en exil à Paris, pour mener l'exécutif.

S'ouvre alors la période de transition de la « Metapolítefsi », au cours de laquelle le Parti communiste de Grèce (KKE) est légalisé, le Mouvement socialiste panhellénique (PASOK) fondé et la Nouvelle Démocratie (ND) remplace l'ERE et une partie de l'EK.

Au cours des élections législatives du 17 novembre, les premières à se tenir depuis dix ans, la ND remporte une très nette victoire avec plus de 54 % des voix et 220 députés au Parlement. Le chef du gouvernement sortant met alors en place son sixième cabinet.

CompositionModifier

Initiale (24 juillet 1974)Modifier

Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Konstantínos Karamanlís ERE
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires étrangères
Geórgios Mávros EK
Ministre de la Coordination et de la Planification Xenophón Zolótas Sans
Ministre de la Défense nationale Evángelos Avéroff ERE
Ministre de l'Intérieur Geórgios Rállis ERE
Ministre de la Justice Konstantínos Papakonstantínou Sans
Ministre de l'Ordre public Sólon Gíkas ERE
Ministre de la Culture et de la Science Konstantínos Tsátsos ERE
Ministre de l'Éducation nationale et des Religions Nikólaos Loúros Sans
Ministre de l'Emploi Konstantínos Láskaris Sans
Ministre des Services sociaux Andréas Kokkévis EK

Remaniement du 26 juillet 1974Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Konstantínos Karamanlís ERE
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires étrangères
Geórgios Mávros EK
Ministre de la Coordination et de la Planification Xenophón Zolótas Sans
Ministre, délégué auprès du Premier ministre Geórgios Rállis ERE
Ministre de la Défense nationale Evángelos Avéroff ERE
Ministre de l'Intérieur Christóphoros Strátos Sans
Ministre de la Justice Konstantínos Papakonstantínou Sans
Ministre de l'Ordre public Sólon Gíkas ERE
Ministre de la Culture et de la Science Konstantínos Tsátsos ERE
Ministre de l'Éducation nationale et des Religions Nikólaos Loúros Sans
Ministre des Finances Giágos Pesmazóglou Sans
Ministre de l'Agriculture Dimítrios Papaspyrou EK
Ministre de l'Industrie Charálambos Protópappas EK
Ministre du Commerce Athanásios Kanellópoulos EK
Ministre de l'Emploi Konstantínos Láskaris Sans
Ministre des Services sociaux Andréas Kokkévis EK
Ministre des Travaux publics Geórgios-Aléxandros Magákis Sans
Ministre des Transports et des Communications Giórgos Mylonás EK
Ministre de la Marine marchande Ioánnis Minaíos Sans

Remaniement du 9 octobre 1974Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Konstantínos Karamanlís ERE
Vice-Premier ministre (jusqu'au 17/10/1974)
Ministre des Affaires étrangères
Geórgios Mávros (jusqu'au 17/10/1974) EK
Dimítrios Bítsios ERE
Ministre de la Coordination et de la Planification Xenophón Zolótas Sans
Ministre, délégué auprès du Premier ministre Ángelos Vláchos Sans
Ministre de la Défense nationale Evángelos Avéroff ERE
Ministre de l'Intérieur Panagiótis Zépos Sans
Ministre de la Justice Geórgios Ikonomópoulos Sans
Ministre de l'Ordre public Sólon Gíkas ERE
Ministre de la Culture et de la Science Ioánnis Panagiotópoulos Sans
Ministre de l'Éducation nationale et des Religions Nikólaos Loúros Sans
Ministre des Finances Nikólaos Photiás Sans
Ministre de l'Agriculture Nikólaos Christodoúlou Sans
Ministre de l'Industrie Nikólaos Pharmakídis Sans
Ministre du Commerce Konstantínos Goústis Sans
Ministre de l'Emploi Konstantínos Malatéstas Sans
Ministre des Services sociaux Spyrídon Doxiádis Sans
Ministre des Travaux publics Evángelos Kouloumpís Sans
Ministre des Transports et des Communications Geórgios Levéntis Sans
Ministre de la Marine marchande Konstantínos Egolphópoulos Sans

RéférencesModifier

Voir aussiModifier