Ouvrir le menu principal

Gouvernement Jules Dufaure (3)

gouvernement français de la IIIe république

Nominations du 23 février 1876Modifier

Fin du gouvernement et passation des pouvoirsModifier

Le 9 mars 1876, Jules Dufaure remit la démission du gouvernement au président de la République, Patrice de Mac-Mahon.

Le 9 mars 1876, Patrice de Mac-Mahon nomma Jules Dufaure à la présidence du Conseil.

Bilan des actions du gouvernementModifier

Il continue à s'opposer aux radicaux dont il fait avorter toutes les propositions d'amnistie en faveur des communards.

Il fait lever l'état de siège dans les quatre derniers départements où il subsiste.

En se fondant sur l'exemple des auditeurs au Conseil d'État, il moralise le recrutement des magistrats en instituant un concours.

Voir aussiModifier