Ouvrir le menu principal

Gournay-sur-Aronde

commune française du département de l'Oise

Gournay-sur-Aronde
Gournay-sur-Aronde
Carte postale du village avant 1914.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Compiègne
Canton Estrées-Saint-Denis
Intercommunalité Communauté de communes du Pays des Sources
Maire
Mandat
Daniel Forget
2014-2020
Code postal 60190
Code commune 60281
Démographie
Population
municipale
576 hab. (2016 en diminution de 3,84 % par rapport à 2011)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 29′ 36″ nord, 2° 40′ 30″ est
Altitude Min. 47 m
Max. 127 m
Superficie 14,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Gournay-sur-Aronde

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Gournay-sur-Aronde

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gournay-sur-Aronde

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gournay-sur-Aronde

Gournay-sur-Aronde est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

GéographieModifier

La rivière Aronde passe par Gournay-sur-Aronde.

ToponymieModifier

Premières mentions de la localité : Gornacensis terra 1090[1], Gornacum v.1138[2], Gorniacum 1190[1], Gournacum 1204[3], Gorneyo 1255[4], terre de Gournay 1255[4], Gournay fur Aronde 1269[3], 1518[5], Gournay 1757[6].

Le toponyme serait issu d'un nom de personne romain, Cornus + le suffixe -acum[1].

HistoireModifier

Une implantation gauloise y a été révélée par des fouilles d'un sanctuaire ayant débuté en 1975[7].

Politique et administrationModifier

 
Le monument funéraire de Madame Jarry de Nancy.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Michel Cordonnier    
mars 2008 En cours
(au 5 septembre 2014)
Daniel Forget   Réélu pour le mandat 2014-2020[8]

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2016, la commune comptait 576 habitants[Note 1], en diminution de 3,84 % par rapport à 2011 (Oise : +2,22 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8708689029061 0301 0261 0071 013879
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
903901857871848791822813776
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
755758697527608613559520553
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
573554513513544581585601584
2016 - - - - - - - -
576--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,8 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,1 %, 15 à 29 ans = 15,5 %, 30 à 44 ans = 24,1 %, 45 à 59 ans = 18,8 %, plus de 60 ans = 18,5 %) ;
  • 48,2 % de femmes (0 à 14 ans = 18,8 %, 15 à 29 ans = 15,2 %, 30 à 44 ans = 24,5 %, 45 à 59 ans = 18,4 %, plus de 60 ans = 23 %).
Pyramide des âges à Gournay-sur-Aronde en 2007 en pourcentage[13]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,7 
5,3 
75 à 89 ans
6,7 
13,2 
60 à 74 ans
15,6 
18,8 
45 à 59 ans
18,4 
24,1 
30 à 44 ans
24,5 
15,5 
15 à 29 ans
15,2 
23,1 
0 à 14 ans
18,8 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

HéraldiqueModifier

Les armes de Gournay-sur-Aronde se blasonnent ainsi :

de gueules à la fasce ondée d'argent, accompagnée en chef d'un château d'or maçonné de sable et en pointe d'un huchet d'or.

Lieux et monumentsModifier

 
Vue restituée du jardin du château de Gournay-sur-Aronde, en 1786.
  • L'église est sous le vocable de Notre-Dame. Elle a été rebâtie au XIXe siècle. On y conserve des reliques de Saint-Maur. Elle fait suite à un prieuré fondé en 1086 et dont la partie attenante fut l'église paroissiale, qui furent détruits en 1636 par les Espagnols[15].
  • Le château de Gournay, conservé, mais dont les somptueux jardins et canaux ont disparu.



Cartes postales anciennesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Marie de Gournay, « fille d’alliance » de Montaigne.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a b et c NEGRE (E.) Toponymie général de la France (1990), t. 1, p. 441.
  2. LEBEGUE (M.) CHAURAND (J.) Les Noms des communes du département de l'Oise (1994), p. 105.
  3. a et b VILVAULT (de) Ordonnance des roys de France de la 3e race, Charles VI (1990), t. 11, p. 290, 342.
  4. a et b DAUNOU NAUDET Recueil Des Historiens Des Gaules Et De La France (1840), t. 20, p. 398D, 399D.
  5. Enguerrand de Monstrelet Croniques de France, Dangleterre, Descoce, Despaigne, de Bretaigne,.. (1518), p.feuillet XL.
  6. Plan de Cassini, IGN.
  7. Brunaux, jean-Louis, « Un sanctuaire gaulois à Gournay-sur-Aronde (Oise) », Gallia, vol. 38, no 1,‎ , p. 1-25 (lire en ligne, consulté le 28 décembre 2015)
  8. « GOURNAY-SUR-ARONDE », Union des Maires de l'Oise (consulté le 5 septembre 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  13. « Évolution et structure de la population à Gournay-sur-Aronde en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 4 novembre 2010)
  14. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 4 novembre 2010)
  15. COËT (Émile) Notice historique et statistique sur les communes de l'arrondissement de Compiègne (1883), p. 342-343