Gosselin de Lèves

évêque de Chartres
Gosselin de Lèves
Fonctions
Évêque diocésain
Diocèse de Chartres
-
Évêque catholique romain
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnusVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Activité
Prêtre catholique de rite romainVoir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle

Gosselin de Lèves, mort le , est un évêque de Chartres français du XIIe siècle[Note 1], seigneur de Lèves,[1].

BiographieModifier

Gosselin est archidiacre de Chartres et est élu évêque de Chartres en 1149. Il rétablit la paix entre les moines de Molitard et le curé de Moléans et met des chanoines réguliers dans l'abbaye de Saint-Chéron. C'est lui qui fit achever les bâtiments de l'abbaye Notre-Dame de Josaphat dont Guillaume de Champagne en fit la dédicace le sous le vocable de l'Assomption de la sainte Vierge et de saint Jean-Baptiste[2]

En 1152, il confirme le rattachement de l'église Saint-Pierre de Lanneray à l'abbaye de la Madeleine de Châteaudun[3].

Mort en 1155, il est enterré dans l'église de l'abbaye Notre-Dame de Josaphat de Lèves[1]

NotesModifier

  1. Ne pas le confondre avec Gosselin de Lèves, seigneur de Lèves, le frère de son oncle l'évêque

RéférencesModifier

  1. a et b Lépinois et Merlet, Société archéologique d'Eure-et-Loir, « Cartulaire de Notre-Dame de Chartres (1862), p. XXXVII », sur https://gallica.bnf.fr (consulté le ).
  2. Charles Métais (abbé), Cartulaire de Notre-Dame de Josaphat, Paris 1911, 2 vol.
  3. Plaque d'information apposée sur le mur de l'église de Lanneray.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier