Gorillini

Les Gorillini sont une tribu d'hominidés qui rassemble les espèces de la lignée des gorilles, séparée de la lignée des chimpanzés et des humains il y a au moins 9 millions d'années.

Classification phylogénétiqueModifier

Les Gorillini appartiennent à la sous-famille des homininés aux côtés des Hominini.

Phylogénie des genres actuels d'hominidés, d'après Shoshani et al. (1996)[1] et Springer et al. (2012)[2] :

Hominidae 
 Ponginae 

 Pongo (Orang-outan)


 Homininae 
 Gorillini 

 Gorilla (Gorille)


 Hominini 
 Panina 

 Pan (Chimpanzé)


 Hominina 

 Homo (Homme)






Liste des espècesModifier

La tribu des Gorillini compte un genre actuel et un genre fossile :

Espèces fossilesModifier

Les espèces fossiles de la tribu des Gorillini restent encore quasiment inconnues.

L'espèce Chororapithecus abyssinicus a été créée en 2007 par une équipe japonaise qui a découvert en Éthiopie neuf dents fossiles, datées au départ de 10,5 à 10 millions d'années. Ces dents ont été jugées proches de celles du gorille actuel, ce qui a encouragé les auteurs de la découverte à classer cette espèce dans la tribu des Gorillini[3]. En l'absence de restes fossiles plus conséquents, son statut demeure néanmoins débattu[5]. En , une nouvelle étude géologique de la formation Chorora, où les dents fossiles ont été trouvées, a révisé leur datation à 8 millions d'années[4].

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) J. Shoshani, C. P. Groves, E. L. Simons et G. F. Gunnell, « Primate phylogeny : morphological vs. molecular results », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 5, no 1,‎ , p. 102-54 (PMID 8673281, lire en ligne)
  2. (en) Mark S. Springer, Robert W. Meredith et al., « Macroevolutionary Dynamics and Historical Biogeography of Primate Diversification Inferred from a Species Supermatrix », PLoS ONE, vol. 7, no 11,‎ , e49521 (ISSN 1932-6203, PMID 23166696, PMCID 3500307, DOI 10.1371/journal.pone.0049521, lire en ligne)
  3. a et b (en) Gen Suwa, Reiko T. Kono, Shigehiro Katoh, Berhane Asfaw & Yonas Beyene, A new species of great ape from the late Miocene epoch in Ethiopia, Nature, vol. 448 (7156), p. 921-924, 2007, lire le résumé en ligne
  4. a et b (en) Shigehiro Katoh, Gen Suwa, et al., New geological and palaeontological age constraint for the gorilla–human lineage split, Nature, vol. 530, p. 215-218, 11 février 2016, lire le résumé en ligne
  5. (en) Bernard Wood et Terry Harrison, « The evolutionary context of the first hominins », Nature, vol. 470,‎ , p. 347–352 (DOI 10.1038/nature09709)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :