Gorilla beringei graueri

sous-espèce du gorille de l'est

Gorille de Grauer

Le Gorille des plaines orientales[1], Gorille des plaines de l'Est [2] ou Gorille de Grauer[2] (Gorilla beringei graueri) est un gorille, un primate africain de la famille des hominidés. Il est endémique de l'Est de la République démocratique du Congo et très fortement menacé d'extinction. C'est, avec Gorilla beringei beringei, une des deux sous-espèces du Gorille de l'Est (Gorilla beringei).

DescriptionModifier

Il mesure, corps et tête, entre 150 et 170 cm. La femelle pèse 80 kg et le mâle 170 kg[3].

Menaces et conservationModifier

Le gorille des plaines orientales, le gorille des montagnes et le gorille de la rivière Cross sont 3 des 16 espèces de primates d'Afrique qui ont été incluses entre 2000 et 2020 dans la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde[4] : le gorille des plaines orientales est présent dans la liste des 25 primates les plus menacés de la planète de 2010, 2012, 2014 et 2016.

Voir aussiModifier

Références taxonomiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. (ISBN 0444518770), 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé
  2. a et b (en) Frederick H.A. Aalen, Matthew J. Grainger, Fabrice Hibert, Michael Hoffmann, David P. Mallon, Philip J.K. McGowan et Nathalie van Vliet, Analyse de situation de l'UICN concernant la faune terrestre et d'eau douce en Afrique centrale et de l'Ouest, Gland, Suisse, Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), , 162 p. (ISBN 978-2-8317-1753-1, lire en ligne), p. 22
  3. Jean-Jacques Petter (préf. Yves Coppens, ill. François Desbordes), Primates, Nathan, , 256 p. (ISBN 978-2-09-260543-1), Gorilles pages 226 et 227
  4. (en) R. A. Mittermeier, C. Schwitzer, A. B. Rylands, L. A. Taylor, F. Chiozza, E. A. Williamson et J. Wallis (ill. S. D. Nash), Primates in Peril : The World's 25 Most Endangered Primates 2012–2014, Arlington (VA), IUCN/SSC Primate Specialist Group (PSG), International Primatological Society (IPS), Conservation International (CI) et Bristol Conservation and Science Foundation (BCSF), , 91 p., PDF (lire en ligne)