Gontran le Riche

Gontran le Riche
Image dans Infobox.
Titres de noblesse
Comte
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Guntram der ReicheVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Hildegarde von Ferrette (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Eberhard IV de Nordgau
Adela van Leuven (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Itha von Montfort (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Gontran le Riche (en allemand : Guntram der Reiche)[1], mort le (?), est un des premiers ancêtres attestés de la maison de Habsbourg. Il fut comte d'Altenbourg, de Sundgau, d'Aargau et de Vindonissa en Souabe, ainsi que comte d'Alsace de 917 à 954,

BiographieModifier

La paternité de Gontran n'est pas prouvée et fait l'objet de discussions entre généalogistes, dont certains cherchent à rattacher l'origine de la maison de Habsbourg à la dynastie des Étichonides. Selon le recueil des Europäische Stammtafeln, il serait un fils de Hugues Ier de Nordgau, mort en 940, comte d'Eguisheim, de Nordgau, d'Ortenau, d'Aargau (l'actuelle Argovie) et de Hohenberg, et de son épouse Hildegarde comtesse de Ferrette[2]. Si c'est le cas, il descendrait alors d’Etichon-Adalric, duc d'Alsace aux VIIe siècle et VIIIe siècle, ce qui ferait affilier sa famille à sainte Odile et sert aux prétentions des Habsbourg.

Dans ce contexte, il serait le frère de Eberhard IV, comte de Nordgau, et de Hugues II, comte d'Eguisheim.

C'est un grand propriétaire dans le Bas-Rhin, et il se fait saisir une grande partie de ses terres en Alsace, Brisgau et Thurgovie par le roi Otton Ier lors d’une diète à Augsbourg en , sous prétexte de haute trahison ; ceci constitue la première mention des Habsbourg dans l’histoire.

FiliationModifier

Il épouse en 945, en premières noces Brigantine, comtesse de Montfort, dont :

Puis il se marie en secondes noces à Ithe, comtesse de Calw.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier